La fasciite plantaire!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Josée Lalonde
La Voix de l'Est

La fasciite plantaire est une douleur qui apparaît sournoisement sous le pied, dans la région du talon. Cette problématique s'installe souvent lentement et progressivement. Un des premiers symptômes est la douleur lors du premier pas que l'on pose au sol au lever le matin. La douleur se situe sous le talon et souvent sur le côté interne du pied et peut parfois élancer ou brûler en direction des orteils. Elle peut s'intensifier soit après une période d'activité prolongée ou suite à une période prolongée debout. Elle est souvent associée à une augmentation des activités en mise en charge (debout) dans les dernières semaines, comme la course à pied avec une chaussure non adaptée à votre type de course, une mauvaise technique ou encore par surentraînement. On rencontre aussi souvent des personnes avec des problématiques de fascia plantaire lors de changement de chaussure comme chez la femme qui porte beaucoup de talons-hauts et qui, à l'arrivée de l'été, change pour la sandale sans talon ou la fameuse «gougoune». Les individus non sportifs avec un indice de masse corporelle élevé sont aussi plus à risque de développer une fasciite plantaire ainsi que les personnes qui travaillent debout à transporter des charges. 

Il y a souvent une douleur à la palpation de l'insertion du fascia plantaire sur le calcanéum (sous l'os du talon). Lors de l'examen en physiothérapie, on peut retrouver une diminution de la mobilité en flexion dorsale (lorsqu'on pointe les orteils vers le genou). Cette diminution de mouvement peut être due à un manque de souplesse des muscles du mollet, entre autres, ou par une limitation de mobilité de l'articulation de la cheville. Le manque de souplesse peut être amélioré par des exercices d'assouplissement faits en amenant la jambe à l'arrière, le talon au sol avec le genou allongé. Lorsqu'on sent que ça tire dans le haut du mollet, on maintient la position pour une période de 30 secondes et on répète 3 fois. L'exercice peut aussi être fait avec le genou légèrement fléchi, qui va faire en sorte qu'on va sentir l'étirement dans le bas du mollet. La raideur articulaire peut être traitée par mobilisations articulaires en physiothérapie.

Un autre petit truc maison très utile est de faire un auto-massage avec une bouteille d'eau préalablement congelée. On dépose la bouteille au sol et on roule la bouteille sous le pied pour une période d'environ 10 minutes. On peut aussi faire un massage sous le pied de la base des orteils vers le talon. 

Les «taping» de support de l'arche plantaire peuvent aider à soulager la douleur et donner une «pause» au fascia plantaire et ainsi vous aider dans vos activités quotidiennes. Le traitement avec le kinésiotape appliqué aux muscles du mollet jusqu'au fascia plantaire peut aussi soulager la douleur du talon.

Malheureusement, selon certaines recherches sur les douleurs au talon et les fasciites plantaires les personnes affectées attendent jusqu'à un an après le début des douleurs avant d'aller en traitement. Lorsque vous êtes rendus à avoir peur de déposer le pied au sol, il est fortement recommandé de consulter un professionnel qui saura vous aider.

Abonnez-vous gratuitement au : http://ofsys.com/T/OFC4/CP/1075/ZXnv5XjM/OF/Inscription.ofsys

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer