Le programme Re-Belle: belle et bien, en dedans comme en dehors

Julie Audet, styliste vestimentaire, et Corinne Jeanguillaume, coach... (photo Alain Dion)

Agrandir

Julie Audet, styliste vestimentaire, et Corinne Jeanguillaume, coach en image de soi, lancent le projet Re-Belle. Une approche qui permet de rehausser l'estime de soi et dont elles souhaitent un jour faire profiter les  jeunes filles du secondaire de partout au Québec.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Gaboriault
La Voix de l'Est

(Granby) Fortes de leur expérience auprès d'élèves de l'école secondaire l'Envolée en 2014 avec le projet Belle et bien dans sa peau: s'aimer pour semer, la styliste vestimentaire Julie Audet et la coach en image de soi Corinne Jeanguillaume ont décidé de pousser l'aventure un peu plus loin. Les 16 et 17 janvier, elles lanceront le programme Re-Belle, d'abord destiné aux mères qui souhaitent prendre soin d'elles et se retrouver. Et elles rêvent ensuite de lui faire faire la tournée des écoles secondaires du Québec. Rien de moins.

Grâce à Re-Belle, Julie et Corinne souhaitent aider les femmes, jeunes et moins jeunes, à améliorer leur qualité de vie, renforcer leur estime de soi, retrouver leur équilibre de femme et de mère, apprécier leur corps et le mettre en valeur. Le tout par des ateliers de coaching PNL (programmation neurolinguistique) et en image, des ateliers de stylisme vestimentaire et des périodes de partage en groupe.

Une approche unique qui, disent-elles, viendra répondre à un besoin. Elles en ont eu la preuve tangible lors de leur passage à l'école secondaire l'Envolée, il y a près de deux ans. «On peut faire quelque chose, insiste l'experte en image de soi installée à Sherbrooke. Nous avons eu un véritable impact dans la vie de ces jeunes filles.»

«On veut donner des outils aux femmes et jeunes femmes, poursuit Julie, une styliste de Granby aussi formée en éducation spécialisée. Des outils que nous possédons toutes, mais que nous n'utilisons que peu ou pas. On chasse aussi les mauvaises croyances. Ça, c'est puissant!»

Pour provoquer des changements, le dynamique duo veille à amener les femmes à briser, par exemple, les schémas contraignants. Par la programmation neurolinguistique, entre autres, elles amènent les femmes à changer des habitudes qui sont, peut-être finalement, néfastes. «Le PNL est une démarche axée sur les solutions, explique Corinne. On amène vraiment la personne à trouver ses solutions en lien avec des objectifs très, très précis. C'est du concret.»

Le but, renchérit Julie, est de rendre les gens autonomes et confiants autant dans leur corps que dans le choix vestimentaire. Le premier week-end Re-Belle est prévu les 16 et 17 janvier à Sherbrooke. En plus des ateliers, du coaching et d'autres activités prévues au programme, les femmes inscrites profiteront d'une heure de coaching en privé avec chacune des deux spécialistes et divers documents liés au projet.

Vision à long terme

Corinne et Julie voient grand pour Re-Belle. La tournée des écoles secondaires, elles souhaitent la faire le plus tôt possible. Si les partenaires financiers sont au rendez-vous, elles aimeraient pouvoir la réaliser à bord de ce qu'elles appellent la Re-Belle Mobile. Ce véhicule permettrait aux deux femmes d'être autonomes là où elles se présentent. «On est prêtes à toutes éventualités, insiste Julie. Moi, les trucs de dernière minute ne me font pas peur. En 2016, on veut se faire voir.»

Le besoin est là, répètent-elles. «Une ado qui possède les outils pour se sentir bien équipée et prendre les bonnes décisions, faire les bons choix, aura de la drive, de l'estime, note Corinne. Ce sont les femmes du futur. C'est important.»

Pour en savoir plus sur le projet Re-Belle, visiter sa page Facebook.

Abonnez-vous gratuitement au : http://ofsys.com/T/OFC4/CP/1075/ZXnv5XjM/OF/Inscription.ofsys

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer