Yin yoga

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dominique Tremblay

collaboration spéciale

Le Yin yoga est une pratique très douce, mais très puissante, qui fait appel aux aspects de nous-mêmes que nous négligeons généralement dans nos vies. Le lâcher prise, la douceur, l'introspection, la lenteur et la résilience, sont des qualités yin que l'on retrouve à l'intérieure de chaque personne.

Le yoga, tel que nous le pratiquons aujourd'hui en Amérique du Nord, est relativement récent. Plusieurs postures ont été ajoutées au répertoire et le rythme est devenu plus vigoureux afin de renforcer le corps. Ainsi, le yoga qui était à l'origine de nature principalement yin, a évolué au cours des 200 dernières années vers une qualité plutôt yang.

Dans la tradition taoïste chinoise, le yin et le yang forment un équilibre dynamique. L'univers, notre corps et nos émotions sont continuellement en mouvement entre ces deux forces. Le yin est moins actif; plus frais, plus sec, plus orienté vers la terre, plus réceptif, plus en paix avec ce qui est. Il nous apporte la compassion et permet d'accepter l'énergie de la mère.

C'est l'aspect féminin de la nature.

Le yang est plus actif : plus chaud, plus grossier, plus fluide, plus axé sur les changements. C'est l'aspect masculin de la nature. C'est notre côté yang qui nous fait nous questionner sur comment les choses devraient être et sur comment les choses pourraient être différentes.

La pratique du Yin yoga consiste à tenir les postures pendant plusieurs minutes sans effort, ce qui facilitera l'étirement des tissus conjonctifs (ligaments, tendons, fascias) autour de l'articulation. Découverte fascinante, notre système énergétique passe principalement dans les tissus conjonctifs. Sa pratique nous apporte une grande profondeur, une grande détente et une meilleure flexibilité. Pour cela, on doit relaxer au maximum les muscles pour que les tissus puissent s'étirer. Le travail consiste donc à relaxer dans les postures, à respirer doucement et consciemment. Tout ce qui demande des efforts musculaires, dont les postures debout, ne feront donc pas partie du Yin yoga.

Le Yin yoga a été initié aux États-Unis par Paul Grilley. Fervent pratiquant d'Ashtanga yoga et de yoga chaud et après avoir vécu des blessures, il s'est ouvert à d'autres façons de percevoir le corps et d'aborder la pratique du yoga. Il a réalisé que même par la pratique intense de postures, il ne pouvait s'asseoir tranquillement pour méditer sans ressentir des douleurs.

Par la combinaison de l'étude de l'anatomie, du yoga taoïste de Paulie Zink (fondateur du Yin yoga) et des recherches scientifiques sur les méridiens et les chakras du Dr Hiroshi Motoyama, il a su contribuer grandement à l'émergence du Yin yoga en Occident.

Le Yin yoga est peu enseigné, mais si vous avez déjà expérimenté l'enfant ou le sphynx plus d'une minute, vous êtes alors entrés dans cet espace yin.

L'hiver est la saison propice à l'introspection et au rééquilibrage de nos forces et de notre énergie.

En ce début d'année 2016, je vous la souhaite lumineuse, en santé et remplie de temps pour l'essentiel.

Namasté!

Abonnez-vous gratuitement au : http://ofsys.com/T/OFC4/CP/1075/ZXnv5XjM/OF/Inscription.ofsys

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer