Janie Grenier: le sapin de Noël réinventé

Sa création pensée pour la bijouterie Distributeur de... (photo Janick Marois)

Agrandir

Sa création pensée pour la bijouterie Distributeur de l'Est de Granby.

photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Gaboriault
La Voix de l'Est

(Granby) Noël et ce que ça implique, les décorations, les lumières, les cadeaux, et surtout les sapins, ont toujours emballé Janie Grenier. Le 9 décembre 2006, Le Plusconsacrait d'ailleurs sa page frontispice à son dernier tour de force: décorer un sapin à l'envers. Neuf ans plus tard, jour pour jour, voilà qu'elle revisite une fois de plus l'allure festive du roi des forêts. L'artiste aux mille et une idées propose maintenant le sapin-mannequin. Le plus majestueux de ses arbres uniques vole actuellement la vedette dans le décor féérique de la bijouterie Distributeur de l'Est, à Granby.

Quand Janie Grenier parle de sa nouvelle adaptation du sapin de Noël, elle ne tient plus en place. Des idées farfelues pour les décorer et leur donner un tout autre élan, elle en a plein la tête. «Je me réveille la nuit pour écrire mes idées!», lance-t-elle, énervée comme une puce.

L'idée de faire une robe à partir d'un sapin lui trottait dans la tête depuis longtemps. Quand elle est tombée sur des modèles présentés sur Internet, elle a tout de suite saisi l'occasion. «Je n'ai pas peur d'essayer de nouvelles choses», tranche la touche-à-tout. Mais pas question de copier. Toutes ses oeuvres sont soigneusement pensées et créées avec minutie.

L'arbre conçu pour la bijouterie Distributeur de l'Est a demandé des heures de travail. Juste le montage lui a pris une journée entière. «Nous étions bouche bée de voir ça, ne cache pas Rosalie Jodoin, la fille des propriétaires de la bijouterie. On n'en revenait pas! Nous sommes très fiers, car il s'agence parfaitement à notre décor. C'est unique et raffiné. Il est de toute beauté!»

Même si elle en a fabriqué un fort joli pour le salon de coiffure Belles R'Belles, où travaille sa fille, et un autre au style doux et romantique pour le nouveau restaurant Le Gaucher, situé rue Principale à Granby, Janie ne cache pas être tombée amoureuse du sapin-mannequin qu'elle a imaginé pour la bijouterie. «Avec lui, je me pète les bretelles, dit-elle en riant. C'est un honneur d'être ici. Je voulais lui donner un style riche et glamour. Qu'il soit élégant et prestigieux. C'est la crème fouettée sur ma tarte!»

Rosalie Jodoin a d'ailleurs souligné l'imagination et la créativité débordantes de la bricoleuse de Noël. «On se demande où elle prend toutes ses idées!», dit-elle.

Alors que le sapin-mannequin du salon de coiffure arbore du doré et du mauve, que celui du restaurant propose un haut noir et une jupe composée de gris, de fuchsia et de rose, celui de la bijouterie comporte des plumes et de petites boules blanches, du givrage, des cocottes... et de la douceur. «Elle a pensé à tout!», se réjouit Rosalie Jodoin.

Bien qu'elle dise être «passée à autre chose» en ce qui concerne les sapins à l'envers, Janie, avec son grand coeur, a accepté d'en refaire un cette année à la demande de la copropriétaire du resto Le Gaucher. Le sapin lui a demandé 12 heures de montage. «Je l'ai fait de A à Z, se réjouit-elle. Il est immense! À lui seul, il compte environ 300 $ de boules. J'aime ça faire ça. Ça me fait du bien.»

Les années précédentes, Janie a fabriqué des sapins en bois et, une fois Noël passé, elle s'est lancée dans la confection de bedaines de femmes enceintes en papier mâché. «J'aime faire des affaires qui sortent de l'ordinaire, souligne la mère de deux jeunes adultes. Et comme je suis super bien installée dans mon sous-sol, il n'y a plus de limites à ce que je peux faire. Tout est possible! C'est une grande passion. Je m'amuse!»

Abonnez-vous gratuitement au : http://ofsys.com/T/OFC4/CP/1075/ZXnv5XjM/OF/Inscription.ofsys

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer