Petite Marguerite : quand une ados'attaque au cancer

Sabrina Angers vient de signer sa première pièce... (photo Diane Poulin)

Agrandir

Sabrina Angers vient de signer sa première pièce de théâtre Petite Marguerite. La présentation aura lieu le vendredi 11 décembre, à Marieville.

photo Diane Poulin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Gaboriault
La Voix de l'Est

(Granby) Devant la souffrance de son grand-père aux prises avec le cancer, Sabrina Angers s'est sentie bien impuissante. Pour son projet personnel marquant la fin de son secondaire au Programme d'éducation internationale (PEI), la jeune fille a donc décidé d'écrire une pièce de théâtre. Le vendredi 11 décembre, elle présentera Petite Marguerite à l'écoleMgr Euclide-Théberge de Marieville et tous les fonds seront remis à la Société canadienne du cancer.

«Comme je n'ai pas pu l'aider, c'est ma façon de faire ma part», raconte Sabrina, 17 ans, de Saint-Paul-d'Abbotsford.

Éprise de théâtre depuis l'enfance, Sabrina rêvait d'écrire une histoire et de la monter. Passionnée par la Seconde Guerre mondiale, elle a décidé d'y plonger son personnage principal, Marguerite, une petite fille atteinte du cancer. «J'aime les choses tristes, ne cache pas l'adolescente fort volubile. J'aime cette époque. C'est une période qui me touche.»

La pièce raconte donc le cheminement d'une enfant malade dans le contexte où son père, son pilier et son confident, doit partir pour la guerre. «Et ça ne va pas bien avec sa soeur et sa mère...», laisse planer l'auteure.

Petite Marguerite a été écrite au cours de l'été. Dès septembre, Sabrina a veillé à monter sa distribution, voir aux décors, aux costumes, à la salle de spectacle, aux billets, etc. Libre de choisir ses comédiens, elle a notamment fait appel à ses soeurs Samantha, 14 ans, et Britany, 11 ans. Au cours des derniers mois, le trio a donc pu pratiquer régulièrement au pied du mont Yamaska.

«Je suis quelqu'un qui aime se lancer des défis! , insiste celle qui pense se diriger vers l'enseignement ou la psychologie. Des fois c'est plus difficile, mais je sais que je vais y arriver.»

Pour en savoir plus sur la pièce présentée par Sabrina Angers et pour l'achat de billets, consultez la page FacebookPetite Marguerite.

Abonnez-vous gratuitement au : http://ofsys.com/T/OFC4/CP/1075/ZXnv5XjM/OF/Inscription.ofsys

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer