Douze mois pour se faire connaître

Julie Rivet, coordonnatrice du Partage Notre-Dame, présente le... (photo Janick Marois)

Agrandir

Julie Rivet, coordonnatrice du Partage Notre-Dame, présente le calendrier produit dans le but d'amasser des fonds pour l'organisme.

photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Gaboriault
La Voix de l'Est

(Granby) Présent pour les personnes démunies de Granby depuis plus de30 ans, le Partage Notre-Dame reste un organisme méconnu. Pour renverser la vapeur et faire découvrir ou redécouvrir tous les services offerts dans ses locaux du 309, rue Racine, un calendrier a été créé. Vendu 10$ l'unité, celui-ci permettra de soutenir le service de repas à petit prix dont la popularité ne cesse d'augmenter.

«Je cherchais une activité de financement rapide qui demandait peu de temps et d'énergie, a avoué Julie Rivet, coordonnatrice du Partage Notre-Dame, qui doit mener plusieurs dossiers de front. Je souhaite ainsi augmenter notre visibilité et faire connaître nos nombreux services.»

Aidée de son amie artiste Julie Bourget, de Saint-Hubert, Julie Rivet a profité des 12 mois de l'année pour énumérer presque autant de services offerts chez l'organisme. Il est ainsi question de la soupe populaire, disponible du lundi au vendredi, de 11h30 à 12h15, et du souper préparé le dernier samedi du mois, à 17h, pour les personnes dans le besoin. On y apprend qu'un service de soins infirmiers est disponible une fois par semaine, de 10h à 13h. Qu'il y existe un programme de soutien et d'information sur l'aide sociale. Qu'une travailleuse de rue est en place pour ceux et celles qui ont besoin de jaser, de s'informer sur divers sujets et pour être supportés et accompagnés dans certaines démarches et situations. Le Partage Notre-Dame offre aussi le service de fiducie volontaire aux gens qui veulent mieux gérer leur budget. Aussi, du mardi au vendredi, de 13h à 16h, et le premier samedi du mois, de 9h30 à 11h30, la friperie de l'organisme est ouverte à tous. On y trouve des vêtements pour toute la famille à petit prix. Tous ces services sont présentés dans un univers ludique remplis de superhéros. Comme le projet Bonne boîte Bonne bouffe sert à toutes personnes voulant faire des économies et des choix santé, Julie Rivet a décidé d'en faire mention dans le calendrier.

Demandes en hausse

En moins de deux ans, Julie Rivet a vu le nombre de repas passer de80 à 125 quotidiennement au Partage. «Une grosse journée, on pouvait en servir entre 100 et110 alors que là, c'est 170, dit-elle, non sans inquiétudes. C'est le début de quelque chose...»

En plus de la soupe populaire, le Partage Notre-Dame veille a concocter les plats destinés à la popote roulante de l'OHH et du Centre d'action bénévole, tous les deux de Granby.

Les calendriers sont en vente au Partage Notre-Dame (450-378-1111, poste 3) et dans différents points de vente dont la pharmacie Familiprix rue Robinson, la cupcakerie Cake Design, rue Denison Est, leBistro Forik et l'Espace Beauté, tous deux situés rue Principale.

Retrouvez plus de détails dans notre copie papier.

Abonnez-vous gratuitement au : http://ofsys.com/T/OFC4/CP/1075/ZXnv5XjM/OF/Inscription.ofsys

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer