Projet 25 000 tuques, Granby emboîte le pas

Dre Nancy Bédard, médecin en psychiatrie à l'Hôpital... (photo Julie Catudal)

Agrandir

Dre Nancy Bédard, médecin en psychiatrie à l'Hôpital de Granby, a pris l'initiative de recueillir des tuques faites à la main en vue de les remettre aux réfugiés syriens qui viendront s'installer dans la région prochainement.

photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Gaboriault
La Voix de l'Est

(Granby) Chaleureux les Québécois? Devant l'engouement derrière le projet25 000 tuques lancé à la mi-novembre en vue de l'arrivée de réfugiés syriens dans la province, on peut dire que oui. Depuis, chaque petit coin du Québec compte son groupe de tricoteuses lié au mouvement. Granby est de la partie. Dans l'entrée principale de l'Hôpital de Granby, une boîte aux couleurs de Noël attend des tuques de laine de toutes tailles et faites à la main. Docteure Nancy Bédard prendra ensuite grand soin de les remettre aux organismes en lien avec tous ces nouveaux arrivants.

Habitée par un sentiment d'impuissance devant le triste sort des Syriens, Dre Bédard a retrouvé un peude réconfort dans le projet25 000 tuques lancé par la comédienne et auteure Danielle Létourneau, mieux connue sous le nom de Zoomba. Mme Létourneau s'est fait connaître, entre autres, grâce à ses performances dans la LNI.

«Ainsi, j'ai l'impression de faire un petit quelque chose, dit le médecin spécialisé en psychiatrie. C'est une belle façon de dire aux réfugiés qu'ils sont attendus, espérés et qu'ils sont les bienvenus. Une façon de leur dire qu'on leur fait une place.»

Le but de Danielle Létourneau était de rassembler les tricoteurs et tricoteuses de partout au Québec pour qu'ensemble, ils confectionnent des tuques à la main et avec amour, aux 25 000 réfugiés syriens qui arriveront au Canada dans les prochains mois. Chaque tuque est accompagnée d'un petit mot de bienvenue à l'endroit de chaque futur Canadien. Le mouvement s'est propagé comme une traînée de poudre partout au Québec, voire dans les provinces voisines.

«C'est vraiment un mouvement spontané, fait remarquer Dre Bédard. À Granby, si on pouvait avoir 500 tuques, on serait vraiment contents.»

Pour atteindre l'objectif ultime qu'elle chérit «secrètement», soit d'amasser 1000 tuques, Mme Bédard a fait appel à ses soeurs, ses cousines et ses collègues de l'hôpital. Dans les prochains jours, elle pensait joindre les Fermières de la région et les tricoteuses âgées et ô combien douées, qui habitent en résidence. «Les résidences pour personnes âgées cachent des trésors de talent!», dit-elle.

Une passion

Nancy Bédard tricote «par périodes» depuis plusieurs années. Une passion qu'elle a reprise plus sérieusement il y a deux ans. «Là, il me restait trois rangs à faire sur mon dernier projet, raconte-t-elle. Je me cherchais autre chose!»

C'est ainsi qu'elle a pris l'initiative de lancer le mouvement des25 000 tuques dans la région. Projet auquel s'est joint l'Hôpital de Granby en offrant au médecin un lieu de collecte disponible 24 heures sur24, sept jours par semaine. «En tricotant, on se fait nous-mêmes du bien et on s'amuse, insiste la mère de famille. Quand tu tricotes, tu es en contact avec la matière. C'est comme offrir une caresse, un câlin, qui va tenir au chaud une autre personne.»

Et une tuque, ce n'est pas le projet le plus compliqué à faire, souligne Mme Bédard. Selon le modèle choisi, chaque tuque peut demander à peine une journée de travail.

«J'ai lu quelque part que ce mouvement permettait de semer l'amour, une maille à la fois», raconte celle qui, dans son mot de bienvenue, écrira cette autre phrase fort touchante empruntée sur Internet: Le Canadien est un immigrant qui a de l'ancienneté...

Tous les tricoteurs et tricoteuses peuvent déposer leurs tuques fabriquées à la main accompagnées de leur mot de bienvenue dans la boîte située à l'accueil de l'hôpital, devant les ascenseurs.

Retrouvez plus de détails dans notre copie papier.

Abonnez-vous gratuitement au : http://ofsys.com/T/OFC4/CP/1075/ZXnv5XjM/OF/Inscription.ofsys

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer