Café Découverte : destination Croatie

Anthony Rozankovic, qui se définit comme compositeur, mais... (Photo Alain Dion)

Agrandir

Anthony Rozankovic, qui se définit comme compositeur, mais qui agit également comme directeur musical, chef d'orchestre, arrangeur, orchestrateur, réalisateur et pianiste, sera du Café Rencontre organisé par France Arbour le dimanche 25 octobre. Les gens y sont conviés à un voyage en Croatie.

Photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Gaboriault
La Voix de l'Est

(Granby) Après avoir convié les gens à un voyage en Roumanie en compagnie du violoniste Marius Mihaï, France Arbour propose maintenant un périple sur les côtes de la mer Adriatique, plus précisément en Croatie. Bercée par la musique du compositeur Anthony Rozankovic, Croate, elle prépare un Café découverte convivial sur ce coin de pays qui lui a laissé en tête plein de belles et bonnes choses.

Parler des pays qu'elle a visités et aimés, c'est le but tout simple qui se cache derrière les conférences musicales pensées par la grande voyageuse et conteuse qu'estMme Arbour. «C'est pour dire aux gens 'Allez-y! ', lance-t-elle. C'est aussi simple que ça.» Des voyages qui prennent la forme d'une conversation, entremêlée de pièces musicales, de souvenirs et de chansons.

Une formule que le compositeur accueille comme un cadeau. «C'est un beau challenge que France me lance, souligne M. Rozankovic. C'est extraordinaire. Ça me ramène à mon enfance.»

Né au Québec de parents croates, Anthony Rozankovic n'a visité la Croatie qu'à trois reprises dans sa vie. L'homme qui a fait des études supérieures en composition, analyse musicale, harmonie et direction d'orchestre au Conservatoire de musique du Québec n'en est pas moins imprégné pour autant. Il est aussi directeur musical, chef d'orchestre, arrangeur, orchestrateur, réalisateur et pianiste «Je lui fais revoir et vivre ce que ses parents lui ont raconté», souligne Mme Arbour.

Les deux artistes se sont rencontrés en 1999 dans une pièce de Michel Duchesne, Les 400 Coups. «France chantait et moi, je jouais du piano, dit M. Rozankovic. Une amitié s'est tissée.»

Depuis 1984, le compositeur a créé plus de 500 oeuvres de toutes sortes, du solo à l'orchestration symphonique, en passant par divers projets: musique de concert, trames sonores, comédies musicales, pièces de théâtre, thèmes de séries télévisées et de publicité. «Et il s'est promené un peu partout», insiste Mme Arbour.

Il a composé une musique au style classique, électronique et contemporain avec Misteur Valaire pour le projet Ôde à la vie de Moment Factory qui a été présenté, entre autres sur la façade de la cathédrale Sagrada Familia, à Barcelone. Il a fait une tournée en Pologne et à Beyrouth avec la chanteuse et violoncelliste Jorane. Il a réalisé des disques pour la Bande Magnétik, Florence K et le Montréal Jazz Club, pour ne nommer que quelques projets.

Dans le cadre du Café Histoire et musique de la Croatie, il fera découvrir des instruments typiquement croates comme le tamburitza, un instrument à vent de la famille des luths à manche long, et la guzla (ou gusle), un instrument monocorde.

«Je garde des souvenirs mémorables de la Croatie, raconte France Arbour. J'ai fait toute la côte deux fois. Des villes sont restées dans ma tête comme des bijoux: Split, Zadar, etc. Il y a tellement de choses à voir du nord au sud. Je me souviens de choses que j'ai mangées, comme du sanglier et divers produits de la mer... Et l'alcool de prunes»

«La slivovica!», lance Anthony Rozankovic.

«Et la liqueur de cerises», ajoute Mme Arbour.

«Le maraschino!», de lui répondre son ami.

Ce qui a donné un échange qui ressemblera à ce qui figure au programme du dimanche25 octobre, à 14h, au Foyer du Palace. Les billets sont 10$.

Abonnez-vous gratuitement au : http://ofsys.com/T/OFC4/CP/1075/ZXnv5XjM/OF/Inscription.ofsys

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer