Une nouvelle salle d'exposition voit le jour

Une nouvelle salle d'exposition se trouve désormais à... (Photos Julie Catudal)

Agrandir

Une nouvelle salle d'exposition se trouve désormais à deux pas de Boréart dans le Centre culturel France-Arbour.

Photos Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Gaboriault
La Voix de l'Est

(Granby) Les habitués de ce qui autrefois se nommait La Ruche devront se créer de nouveaux repères lors de leur prochaine visite au279, Principale de Granby. Le lieu, devenu le Centre culturel France-Arbour en 2012, adopte maintenant un look plus actuel, plus à l'image de sa mission. Lors des rénovations menées cet été, une nouvelle salle d'exposition avec vitrine sur le centre-ville a été aménagée.

Une initiative de Vie culturelle et communautaire (VCC) de Granby qui visait à répondre à un besoin criant.

«On s'est demandé ce qui manquait et on a tout de suite pensé à une deuxième salle d'exposition», explique Valérie Brodeur, directrice générale de VCC.

Une deuxième salle, car le Centre d'exposition en arts visuels Boréart est établi dans le Centre culturel depuis bon nombre d'années déjà. Mais pour pouvoir y exposer leurs oeuvres, les artistes doivent soumettre leur candidature et être sélectionnés. Le lieu s'adresse davantage aux peintres ou sculpteurs établis. La nouvelle salle, elle, souhaite offrir une vitrine aux artistes (peintres, sculpteurs, photographes, etc.) qui veulent faire connaître le fruit de leur travail sur des périodes de quelques heures, quelques jours ou un mois. «Pas besoin d'être un artiste professionnel pour louer cette salle», insiste Mme Brodeur. C'est ouvert à Monsieur et Madame Tout-le-monde.» Ainsi, aucune mise en candidature n'est nécessaire. Les gens n'ont qu'à faire une demande pour savoir si l'espace est disponible.

La salle, climatisée et équipée contient un petit comptoir avec évier, un frigo et possède l'espace nécessaire pour y installer des tables et des chaises. «Le système d'éclairage balaie les murs au complet et un système fort simple permet d'installer les oeuvres, explique Valérie Brodeur. Nous avons fait ça dans la simplicité la plus totale. On ne voulait pas d'un montage de salle trop compliqué.»

Des installations pour accueillir des toiles s'élèvent également devant la grande vitrine qui s'ouvre sur la rue Principale, permettant aux locataires ponctuels de se faire voir également des passants.

«La salle peut être louée pour des conférences ou un projet lié au théâtre, dit la directrice générale de VCC. Il faut que ce soit quelque chose d'artistique. De collé à la vocation du Centre.»

Le but de ce nouvel ajout au Centre culturel vise également à amener les gens à s'approprier l'endroit. «On veut de l'achalandage!», ajoute-t-elle.

En plus de cette nouvelle salle, le hall d'entrée et trois salles de bain du Centre culturel ont été revampés. Des rénovations qui ont demandé un investissement d'environ 238 000$.

Retrouvez plus de détails dans notre copie papier.

Abonnez-vous gratuitement au : http://ofsys.com/T/OFC4/CP/1075/ZXnv5XjM/OF/Inscription.ofsys

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer