1 M$ pour le parc Goyette-Hill à Sutton

La piscine municipale extérieure sera rénovée.... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

La piscine municipale extérieure sera rénovée.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Élise Faucher
La Voix de l'Est

(Sutton) D'ici juin 2017, le parc Goyette-Hill de Sutton se sera refait une beauté. L'octroi d'une aide financière de 1,02 million$ par Québec permettra à la municipalité d'aller de l'avant avec la troisième et plus importante phase du projet visant à revitaliser le parc. Les cinq bâtisses qui s'y trouvent seront démolies pour faire place à un nouveau chalet des sports pouvant être utilisé à longueur d'année.

Les cinq bâtisses désuètes situées au parc Goyette-Hill... (Julie Catudal, La Voix de l'Est) - image 1.0

Agrandir

Les cinq bâtisses désuètes situées au parc Goyette-Hill seront remplacées par un unique chalet des sports multiservice d'ici juin 2017. 

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Les travaux débuteront le 5 octobre et devront être terminés le 2 juin 2017. Dans un premier temps, quatre des cinq bâtisses actuellement en place sur le site seront démolies. «On va maintenir l'endroit où les patineurs vont mettre leurs patins pour l'hiver», a précisé en entrevue le directeur général de la Ville, Jean-François D'Amour. Cette dernière bâtisse sera détruite au printemps.

«C'était vieux, désuet. J'ai une nièce qui a travaillé là quand elle avait 18 ans. Elle est revenue à 45 ans (en 2013), et rien n'avait changé! Alors, il était temps», a imagé au bout du fil le maire de Sutton, Louis Dandenault.

Le nouveau pavillon multiservice de 266 mètres carrés sera conçu de manière à ce que les activités récréatives puissent s'y tenir pendant les quatre saisons. Il comprendra un agora pour les patineurs - le local sera disponible pour les besoins de la communauté -, des vestiaires hommes et femmes pour la piscine et des sections d'entreposage.

Des toilettes seront accessibles par l'extérieur de l'édifice, remplaçant les toilettes chimiques disposées dans le parc à l'heure actuelle.

Infrastructures bonifiées

En plus du nouveau chalet des sports, la subvention provinciale couvrira l'installation de jeux d'eau et de mobilier d'exercice pour le troisième âge. Un sentier gravelé sera aménagé autour du parc et un amphithéâtre naturel sera créé. Ce dernier prendra la forme d'un button avec des rochers en guise de sièges pour les spectateurs des futurs événements qui s'y tiendront.

Les infrastructures existantes bénéficieront pour leur part d'une mise à niveau.

La piscine municipale extérieure sera rénovée. Sa superficie sera plus grande et elle sera munie d'une pente qui permettra l'entrée progressive. «Pour accommoder tant les gens du troisième âge que les plus jeunes», a souligné M. D'Amour.

Des lignes de jeu permanentes s'ajouteront au terrain de soccer et les modules en bois du skatepark seront remplacés par de nouveaux modules en béton.

Projet en trois phases

L'appel d'offres pour l'ensemble de ces travaux sera lancé au cours de la semaine prochaine. «Nous sommes à finaliser les plans et devis», a indiqué le DG de la Ville.

Il s'agit de la phase 3 du projet de revitalisation du parc Goyette-Hill, en cours depuis 2014. L'aide financière de 1,02 million$ accordée via le Programme de soutien aux installations sportives et récréatives a été annoncée jeudi par le député de Brome-Missisquoi, Pierre Paradis.

«Quand on a été élus, on s'est dit "on va y aller étape par étape avec le parc Goyette-Hill". Aussi, on a eu une subvention pour l'hôtel de ville. On ne pensait pas qu'on pourrait faire les deux dans le même mandat, alors on est très heureux de cette réponse», a commenté le maire de Sutton.

La phase 1, réalisée en 2014, visait à remplacer les équipements d'éclairage du terrain de baseball. L'année suivante, la phase 2 a permis la construction d'un terrain de tennis, l'installation d'aires de jeux pour les enfants et l'aménagement de sentiers.

Le règlement d'emprunt adopté par la Ville de Sutton pour la totalité du projet se chiffre à 2 080 545$. «C'est certain que le conseil vise à faire une économie», nuance Jean-François D'Amour, rappelant que les phases 1 et 2 avaient été réalisées en deçà du coût des travaux estimé.

Les cinq bâtisses désuètes situées au parc Goyette-Hill seront remplacées par un unique chalet des sports multiservice d'ici juin 2017.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer