Dans mon temps

Partager

Sur le même thème

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est

Voir une femme tricoter dans la salle des pas perdus au palais de justice de Granby, cette semaine, j'ai trouvé ça beau. Je me suis dit: quelle agréable façon de passer le temps avant de comparaître devant un juge au sujet d'horribles crimes passionnels.

 

 

 

 

Parce que soyons francs, la plupart du temps, les justiciables sont oisifs dans l'attente. Ils s'étendent de tout leur long sur les fauteuils capitonnés, au demeurant très confortables, pour sacrer ou siroter du café. Quand vient leur tour d'aller se confondre en excuses et/ou dénoncer une connaissance et/ou affirmer qu'ils n'avaient pris que deux bières avant d'aller s'écraser contre un chêne centenaire avec leur char, c'est à peine s'ils n'ont pas l'air de s'éjecter des bras de Morphée.

(Soit dit en passant, Morphée, c'est un gars. C'est vrai, googlez-le si vous voulez vérifier. C'est le fils des dieux grecs Hypnos (le Sommeil) et Nyx (la Nuit). Bref, messieurs, quelle que soit votre orientation, vous vous endormez depuis des années dans les bras d'un homme. Tenez-vous-le pour dit.)

Alors, toute activité qui permet de passer le temps entre deux comparutions criminelles est une bonne idée. Et si elle permet de fabriquer des pantoufles, c'est encore mieux. De fil en aiguille (s'cusez la), on constate que la journée est vite passée.

Tous les détails dans notre édition de samedi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer