Le bon goût

Partager

Sur le même thème

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est

Il y a deux écoles de pensée au rayon des décorations de Noël extérieures: ceux qui plaident qu'il est indécent d'afficher couronnes, traîneaux et lumières en glaçons avant le 1er décembre, et ceux qui n'en ont rien à foutre et décorent sitôt l'Halloween terminée. Ou à l'année.

Ce débat d'apparence superflue n'en déchaîne pas moins les passions. J'ai entendu des tables rondes radiophoniques à ce sujet, et le ton montait plus que durant une commission d'enquête.

Certains vont jusqu'à suggérer une loi qui encadrerait ce type de décoration. Une loi à l'image de Singapour où, par exemple, mâcher de la gomme vous vaut une amende, ou la prison.

Le crime, s'il en est, en est un de bon goût.

Ça tape sur les nerfs de certaines personnes de voir des décorations de Noël en novembre. Je les comprends: Noël, c'est beau, mais c'est gros. Les chansons, les emplettes, les défilés, les réunions de famille... On en a parfois la nausée. Alors on aime bien que la nausée ne dure qu'un mois au lieu de deux.

Tous les détails dans notre édition de samedi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer