Madmoiselle tentera de séduire la France

Madmoiselle sera en France en septembre pour séduire... (Catherine Trudeau, Studio Le Point Rose)

Agrandir

Madmoiselle sera en France en septembre pour séduire l'industrie, les médias et le public.

Catherine Trudeau, Studio Le Point Rose

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) La chanteuse Madmoiselle s'envolera bientôt pour la France pour tenter de séduire les Parisiens et les maisons de disques avec son univers et sa voix puissante.

Au départ, la Granbyenne prévoyait rencontrer seulement des maisons de disques en compagnie de son mari - et aussi représentant -, Clément jr Hobbs. Mais le scénario a changé au cours des derniers jours. 

« Mes musiciens m'accompagnent. C'est super ! On va faire un spectacle le 11 septembre au bateau théâtre Le Nez Rouge », raconte-t-elle. Elle y sera à l'affiche du spectacle David Bacci présente ses femmes ! aux côtés d'Irma. 

Pour Madmoiselle, il s'agira d'un premier spectacle en France. « C'est très excitant ! lance-t-elle. C'est incroyable ! » Elle présentera son spectacle de tournée, Classiques, une célébration de la musique populaire, en incluant sa composition Coming Home, disponible depuis peu sur toutes les plateformes numériques.

« Autre chose s'est ajouté : je vais avoir la chance de me familiariser avec les médias de là-bas. Je vais avoir une entrevue à la radio et je vais être reçue sur un plateau de télévision pour une performance en direct et une entrevue­ », ajoute-t-elle.

La chaîne de télévision IDF1 a une moyenne de cote d'écoute de 1,6 million de téléspectateurs, souligne-t-elle avec enthousiasme. « Ça va être l'occasion de faire découvrir mon univers à moi. »

À travers ses répétitions et ses spectacles, Madmoiselle se prépare pour ses entrevues en écoutant d'autres Québécois qui sont passés par là. 

Durant le voyage, elle rencontrera deux maisons de disques et tentera de les convaincre de signer un contrat, ce qu'elle n'a pas encore eu la chance de faire avec une maison de disques québécoise. En plus de tâter le pouls de l'industrie, elle souhaite voir si le public est aussi intéressé par ce qu'elle propose.

Sans frontières

Son passage à La Voix en 2017 lui a permis de se rapprocher d'un rêve : celui de chanter au-delà des frontières. 

« Depuis que je suis petite, je me suis toujours imaginé toucher le coeur des gens, mais sans frontières, sans limites, raconte-t-elle. Après La Voix au Québec, mes voyages à Los Angeles, New York, et maintenant la France, c'est l'occasion de poursuivre cette vision-là à l'international tout en continuant ici. »

Déjà, avec son interprétation d'I Surrender aux auditions à l'aveugle, elle a rejoint des centaines de milliers de personnes à travers le monde. « Mon interprétation s'est retrouvée classée parmi les meilleures auditions The Voice 2017 international sur YouTube. Ça m'a amené des courriels de fans de partout dans le monde. »

C'est un ami que Madmoiselle et son époux ont connu à Los Angeles, et qui habite Lyon, qui leur a ouvert les portes puisqu'il croit au talent de la Granbyenne. Il est aussi un guide dans cette aventure pour l'aider à se préparer au public français.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer