Imposant symposium!

Le symposium Bromont en art se déroulera les... (Alain Dion, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Le symposium Bromont en art se déroulera les 25, 26 et 27 août.

Alain Dion, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

La rue Shefford bondée de passants et de voitures, des chapiteaux blancs partout, des artistes en pleine création... Le 19e symposium Bromont en art prendra toute la place ce week-end dans le Vieux-Village.

Avec ses 107 artistes-exposants, Bromont en art est l'un des plus importants symposiums au Québec. Concentrés sur un kilomètre, les participants sont majoritairement peintres, mais aussi sculpteurs, verriers ou céramistes. En parcourant le circuit, les visiteurs ont accès à environ 1500 oeuvres en exposition.

« On a un comité de sélection pour choisir des artistes dans toutes les catégories, pour offrir de la variété au public. Environ la moitié sont des amis du Symposium qui reviennent. Et on a toujours une petite partie composée de la relève », indique Rénald Cusson, qui organise l'événement avec sa conjointe Marie Claude Tétreault. 

Selon lui, Bromont en art reçoit environ 200 demandes d'artistes par année, mais doit se limiter en raison de l'espace disponible pour accueillir tout le monde. 

D'autant plus que la popularité de l'événement ne se dément pas. M. Cusson fait remarquer que la promotion et le bouche-à-oreille ont fait boule de neige cette année. « La demande du public semble plus importante. On voit un engouement chez les gens. »

Les organisateurs estiment que plus de 22 000 personnes ont foulé le site du symposium en 2016. Selon leurs statistiques datant de quelques années, l'événement entraînerait des retombées économiques d'environ 2 millions $ dans la région. 

Les visiteurs proviennent majoritairement de Montréal et des environs, de Brome-Missisquoi et de la Haute-Yamaska. Un peu plus du tiers arrivent des autres régions du Québec, du Canada ou des États-Unis.

Les chiffres démontrent également qu'en moyenne, les artistes y vendent « entre 2,2 et 2,4 » oeuvres durant la fin de semaine. 

Les activités débuteront vers midi ce vendredi 25 août, pour se poursuivre samedi et dimanche. En marge de l'exposition elle-même, les organisateurs ont aussi prévu de l'animation musicale, un encan silencieux en collaboration avec la galerie Artêria et le tirage d'une oeuvre du peintre Marc St-Jean.

L'événement connaîtra-t-il autant de succès que l'an dernier, alors que le beau temps avait ponctué les trois jours d'activités ? Rénald Cusson est confiant. « En 19 ans, on a eu plus de problèmes avec la chaleur qu'avec les intempéries. Et on annonce beau - et pas trop chaud - en fin de semaine ! »




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer