«C'est comme un Bye-Bye sans filet!» - Joël Legendre

À 51 ans, fort de ses 30 ans... (Andréanne Gauthier)

Agrandir

À 51 ans, fort de ses 30 ans de carrière, Joël Legendre n'a plus rien à prouver, dit-il. «Je veux seulement m'accomplir.»

Andréanne Gauthier

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

Il chante, il danse, il anime, il imite, il fait du doublage, de la mise en scène, de l'humour... Joël Legendre a le talent facile. Avec son premier one-man-show, il souhaitait rassembler sur scène toutes les facettes artistiques qui ont meublé sa carrière.

« Showtime, c'est deux histoires parallèles : ma vie de petit garçon à aujourd'hui, et ma vie professionnelle. C'est un amalgame de moments drôles et de moments touchants. Tout y passe, à travers tout ce à quoi j'ai touché dans ma vie. »

Seul sur scène durant plus d'une heure, Joël Legendre se dévoile, dit-il, avec beaucoup d'autodérision. « Je passe à travers mon CV de façon rigolote. Je parle notamment de ma vie de famille pas ordinaire », affirme celui qui est papa de trois enfants. Osera-t-il aussi aborder certains épisodes plus embarrassants de son parcours ? Il faudra être sur place pour le savoir...

Lorsqu'il se pointera au Théâtre Juste pour rire de Bromont, cette semaine, l'artiste en sera à sa troisième représentation de Showtime, sa grande première montréalaise étant prévue le 25 septembre prochain.

Quand on lui a parlé, il y a quelques jours, l'ordre des numéros et les derniers détails étaient réglés. « Il y a un premier apaisement qui vient avec ça. Mais je suis assez nerveux, car c'est live », confiait-il, volubile. 

Dans ce spectacle de pures variétés, Joël Legendre se permettra bien des fantaisies. Oui, il y aura de la danse, de l'humour, des imitations et des chansons, mais le public retrouvera aussi Aladdin et Leonardo DiCaprio, dont il fait les voix au cinéma. 

« J'ai aussi un numéro avec le public pour exprimer mon côté metteur en scène. Ça me donne beaucoup de latitude. En fait, Showtime, c'est comme un Bye-Bye sans filet ! », lance celui qui a participé six fois à cette populaire émission de fin d'année.

Né au Zoofest

L'idée d'un spectacle solo est née de son passage, l'an dernier, à la série « Ben voyons donc ! » du Zoofest, où il s'est transformé en humoriste d'un soir. « Pour mes 50 ans, j'avais accepté de le faire. Gilbert Rozon était dans la salle ce soir-là et il est tombé amoureux de ce que j'ai présenté. Il m'a convaincu d'en faire un show. Et j'ai embarqué. »

Pour préparer ladite soirée du Zoofest, Joël Legendre avait travaillé durant trois mois avec l'autre Rozon, Patrick de son prénom, avec qui il s'est assez bien entendu pour cosigner la mise en scène de Showtime, sur lequel Daniel Langlois agit comme script-éditeur.

« Les numéros de variétés sont faciles pour moi. Pour le côté stand-up, j'ai besoin de travailler plus. Il faut que je respire, car c'est moins naturel. »

Rien à prouver

Quand on lui demande s'il manque quelque chose à sa fiche artistique, l'homme ne prend pas de détour. « Je n'ai plus envie de prouver quoi que ce soit. Je veux seulement m'accomplir », laisse-t-il entendre.

Après 51 ans d'existence et 30 ans de carrière, Joël Legendre avoue avoir « tout fait ». « Je voulais vivre de mon métier, alors ça m'a permis de réaliser plein de choses. Je n'ai jamais attendu que le téléphone sonne. Denise Filiatrault disait qu'il ne fallait pas mettre tous nos oeufs dans le même panier. Je l'ai écoutée ! »

Joël Legendre a même reçu le Prix du public du Festival international de la chanson de Granby en 1992 ! « J'étais là comme interprète. Je vous le dis, j'ai tout fait ! », rigole-t-il quand on lui rappelle cet épisode de sa vie. 

En plus de Showtime, on peut le voir tout l'été à l'émission Les échangistes. Il tourne également Ouvrez, on ne sait jamais ! , une émission de « déco et d'humour » qu'il coanime avec la designer Emilie Cerritti et qui sera diffusée à Canal Vie à compter de l'automne.

Envie d'y aller?

Quand : 4 et 5 août à 20h

Où : Théâtre Juste pour rire de Bromont

La première partie est assurée par l'humoriste Mélanie Ghanimé 

Informations : theatrebromont.com/billets




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer