Annie Brocoli dévoile son côté givré

Durant une heure, avec beaucoup d'autodérision, de savoureuses... (fournie)

Agrandir

Durant une heure, avec beaucoup d'autodérision, de savoureuses anecdotes (celles qu'on ne raconte pas aux enfants !) et quelques invités-surprise, Annie Brocoli nous racontera l'envers du décor du quotidien d'une vedette pour enfants dans son one woman show intitulé La vierge Annie.

fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

(Rougemont) Aussi improbable que cela puisse paraître, Annie Brocoli fera un spectacle d'humour au Zoofest. Oui oui ! La superstar des enfants depuis maintenant 18 ans ( !) remisera ses personnages et ses histoires le temps d'une soirée - une seule - et dévoilera qui est la femme derrière cet engouement dans son one woman show intitulé La vierge Annie.

« Vierge, parce que quand on décide de faire carrière dans le divertissement pour enfants, on devient un peu une icône de perfection. Une artiste pour enfants, ça n'a pas de sexualité, ça ne boit pas, ça ne dit pas de gros mots, ça ne pogne jamais les nerfs... Mais c'est tellement pas vrai ! » , explique la Rougemontoise.

Durant une heure, avec beaucoup d'autodérision, de savoureuses anecdotes (celles qu'on ne raconte pas aux enfants !) et quelques invités-surprises, Annie Brocoli nous racontera donc l'envers du décor du quotidien d'une vedette pour enfants. « Je partagerai mon histoire depuis le moment où je suis redevenue vierge, en 1999, l'année de mes tout débuts, jusqu'à aujourd'hui, en passant par la paranoïa qui m'a longtemps habitée face à l'image que je projetais en allant m'acheter une bière au dépanneur, par exemple. » 

Cette prestation d'un soir seulement se tient dans le cadre de la série Ben voyons donc ! du Zoofest­ & OFF-JFL. Lancée en 2015, cette série vise à faire sortir des personnalités connues de leur zone de confort le temps d'un spectacle exclusif. Denis Talbot et Gilbert Rozon en avaient fait l'expérience la première année, tandis que Joël Legendre s'était prêté au jeu en 2016 avec Laissez-moi encore chanter... danser, imiter, jouer, animer­, doubler, diriger, rire de moé...

« Quand on m'a approchée pour le faire cette année, ma première réaction a été de répondre ''Es-tu malade ? ! '', raconte Annie Brocoli. Mais après coup, pour le fun, je me suis mise à imaginer quel serait le titre de mon show... Et j'ai décidé d'embarquer. » 

Être humaine, avoir peur

L'artiste a accepté le défi - puisqu'il en est un - surtout pour « continuer à avancer » , indique-

t-elle. « Pour boucler la boucle d'un travail que je faisais sur moi-même, celui d'accepter mes défauts. » 

Quand on lui demande ce qu'on pourrait découvrir de pire chez la femme derrière le personnage d'Annie Brocoli, la principale intéressée répond, après quelques instants de réflexion : « Je dirais plutôt ce qu'on pourrait découvrir de mieux. Que je suis une femme bien ordinaire, avec ses limites, ses angoisses et ses côtés sombres. » 

Elle admet toutefois se sentir un peu en danger. « C'est sûr que j'ai peur, je suis une parano à la base. C'est la première fois que je parlerai de moi. D'habitude, j'ai toujours des personnages et des histoires derrière lesquels me cacher. Là, je mets mes tripes sur la table, c'est très impliquant. Ce n'est même pas totalement assumé encore, bien que ce le soit de plus en plus. Mais je pense que le risque est calculé. C'est une belle sortie de ma zone de confort, sans qu'il n'y ait rien de vulgaire. Je crois que ça ne défera pas mon image, mais que ça va l'humaniser. »

Envie d'y aller ?

Quand: le mardi 25 juillet à 19h

Où: à la salle Ludger Duvernay du Monument National, à Montréal

Billets: www.zoofest.com

Annie Brocoli repartira en tournée dès cet automne avec son tout nouveau spectacle Le monde d'Annie Brocoli. Sous forme de bulletin de nouvelles, elle revisitera ses chansons les plus populaires des 18 dernières années, en compagnie de Germaine la grenouille végétarienne, incarnée par sa fille. Elles s'arrêteront notamment au Palace de Granby le 29 octobre. La Rougemontoise travaille également à la création d'un film, une comédie musicale pour jeune public.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer