De l'art jusqu'au bout des doigts

La technicienne en pose d'ongles et artiste manucure... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

La technicienne en pose d'ongles et artiste manucure Sabrina Ménard espère bien se faufiler parmi les six candidates qui obtiendront leur laissez-passer pour le grand gala, à la fin septembre.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

(Granby) C'était la Saint-Jean-Baptiste ce week-end, mais Sabrina Ménard avait davantage la tête à l'Halloween. Pas qu'elle aime particulièrement cette fête d'octobre, mais plutôt parce qu'il s'agissait du thème du concours québécois de Nail Art auquel elle a participé, L'Addict. Et pour lequel elle a été retenue parmi les 15 finalistes, a-t-elle appris dimanche.

Voici la création que Sabrina Ménard a soumise... (fournie par Nicolas Racine) - image 1.0

Agrandir

Voici la création que Sabrina Ménard a soumise au concours Addict 2017. Elle a puisé son inspiration dans le Jour des morts mexicain plutôt que dans notre Halloween nord-américain.

fournie par Nicolas Racine

« Le pire, c'est que j'ai bien failli ne pas faire le concours. Le thème ne m'inspirait pas vraiment », affirme-t-elle, surprise mais visiblement heureuse. Et fière.

L'artiste manucure a finalement trouvé son inspiration en puisant dans le Jour des morts mexicain. « Les têtes de mort fleuries, l'abondance de roses... », mentionne-t-elle.

Pour réaliser sa création, elle a utilisé la technique à l'acrylique, « celle que j'aime le plus parce qu'on peut tout faire avec elle », et a ajouté des incrustations de paillettes, des pierres liquides ainsi que des petites fleurs de métal « qui étaient à la base des boucles d'oreilles, mais que j'ai trafiquées puis coulées dans mon acrylique liquide », explique-t-elle.

Le travail lui aura pris presque quatre heures ! « Mais c'est pas grave, c'est une vraie passion ! »

De la comptabilité au Nail Art

Sabrina Ménard était technicienne comptable pour l'entreprise familiale avant de se réorienter. Elle a obtenu son diplôme de technicienne en pose d'ongles et manucure il y a à peine trois ans. 

C'est la deuxième fois en autant d'années d'existence de L'Addict qu'elle soumet sa candidature. L'an dernier, elle avait terminé 13e - 25 créations avaient alors été retenues.

Cette fois, la Granbyenne espère bien se faufiler parmi les six candidates qui obtiendront leur laissez-passer pour le grand gala, à la fin septembre. Cinq noms seront choisis par un jury, un sixième sera élu selon le choix du public. Le grand gagnant, dévoilé lors de la cérémonie, se méritera notamment la page couverture du magazine Ongles Addict.

« C'est vraiment pour une satisfaction personnelle qu'on participe. On n'a pas l'occasion de faire des poses aussi créatives toutes les semaines ! Là, la porte est toute ouverte pour laisser libre cours à notre imagination », relève-t-elle. « Il y en a qui peignent sur des toiles, moi, je peins sur des ongles. »

Une telle reconnaissance de ses pairs ne nuit pas non plus à attirer la clientèle, reconnaît-elle du même souffle. « Les clientes aiment être représentées par quelqu'un qui sait se démarquer du lot. »

Il est possible de voter pour la création de Sabrina Ménard en se rendant dans l'album L'Addict 2017 sur la page Facebook Ongles Addict Québec d'ici le 30 août.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer