Le Centre culturel St-John souffle ses 10 bougies

Tire le coyote, Sally Folk et Matt Holubowsky... (photos tirées de Facebook et photo La Presse)

Agrandir

Tire le coyote, Sally Folk et Matt Holubowsky sont parmi les têtes d'affiche de la programmation 2017-2018 du Centre culturel St-John de Bromont.

photos tirées de Facebook et photo La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

(Bromont) Le Centre culturel St-John fête ses 10 ans d'existence. Toujours en croissance depuis sa création en 2007, son offre se bonifie cette année d'une nouvelle série de films documentaires.

Ainsi, Avant le déluge, piloté par Leonardo DiCaprio, L'invasion américaine, de Michael Moore, Le goût d'un pays, avec Fred Pellerin et Gilles Vigneault, et P.S. Jérusalem seront présentés lors de la saison 2017-2018 de l'espace de diffusion de la rue Shefford. Expo 67, Mission impossible se greffera à ces quatre longs métrages dans le cadre des Journées de la culture.

Avec ses Matinées musicales, ses Apéros en musique, ses conférences, ses ateliers et ses autres spectacles jeunesse ou grand public, c'est maintenant une cinquantaine d'événements que le Centre culturel St-John présente annuellement - le double de ce qu'il offrait à ses débuts, a fait remarquer Christine Rossignol, agente de développement culturel à la Ville de Bromont, mardi lors du dévoilement.

Et chaque année, quelques gros noms débarquent sur sa petite scène. En 2017-2018, Tire le coyote (10 novembre), Matt Holubowsky (10 février) et Sally Folk (16 août 2018, en partenariat avec le Festival de la chanson de Granby) visiteront la petite salle de spectacles de 94 places.

Toute la programmation est disponible dans le dépliant distribué un peu partout dans les commerces de Bromont ainsi que sur le www.centreculturelstjohn.com et la page Facebook. À noter que cette année, on y retrouve également la programmation des activités tenues à la bibliothèque municipale ainsi que celles proposées par Tourisme Bromont.

À ce propos, la série estivale Blues & BBQ revient sous le pavillon de l'église St-François pour une deuxième année consécutive, du 13 juillet au 24 août, avec notamment Nanette Workman, Angel Forrest, Les Deuxluxes et Matt Andersen.

L'activité Dans l'bon vieux temps, une visite guidée du Vieux-Village animée par l'historienne Diane Potvin, revient également, et propose dès cette année un nouveau circuit interactif grâce à l'application Balado découverte. «Avec ça, les gens peuvent faire la visite toute l'année et même à partir de leur salon, s'ils le souhaitent», fait valoir Mme Potvin. Petit extra: deux familles d'origine y parlent aussi de leur histoire.

Quelques faits à propos du Centre culturel St-John

Ancien lieu de culte anglican, le bâtiment a été construit entre 1882 et 1885 (sans dépassement de coûts !)

En 1889, l'emprunt pour sa construction était remboursé en totalité !

En mars 2006, ses propriétaires, la famille Roberts, cédaient l'église à la Ville pour la modique somme de 1 $ à la seule condition d'en faire un lieu de diffusion de la culture.

Inger Woest a été la première artiste à se produire dans la petite salle de spectacles de 94 places.

Depuis 10 ans, 451 spectacles ou autres événements culturels y ont été présentés.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer