Le Palace courtise les enfants

La toute nouvelle série des Shows choux du...

Agrandir

La toute nouvelle série des Shows choux du Palace de Granby offre dix spectacles destinés aux jeunes de 3 à 12 ans.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

(Granby) Le Palace de Granby a fait une place aux enfants dans la programmation de sa saison 2017-2018. Dix spectacles de tous genres seront proposés aux jeunes de 3 à 12 ans ainsi qu'aux familles avec la toute nouvelle série des Shows choux, lancée ce jeudi.

Des artistes connus débarqueront au Palace, tels Annie... - image 1.0

Agrandir

Des artistes connus débarqueront au Palace, tels Annie Brocoli (29 octobre), Fredo (28 décembre) et Atchoum (28 janvier).

« En tant que salle de spectacles, notre mandat est d'offrir une programmation qui rejoint le plus de clientèles possible. Or, on était une des seules salles de spectacles qui ne faisaient pas de jeunesse. On se faisait souvent dire qu'il fallait aller à l'extérieur pour que les enfants puissent voir des spectacles », expose Olivier Chagnon, le responsable du développement artistique et de public, nouveau poste créé en janvier dernier. Les Shows choux sont donc son premier mandat.

Chant, danse, théâtre, magie, cirque, musique... Il y aura de tout pour tous les goûts dans cette première série. La saison débutera le 24 septembre avec Bill Bestiole et ses nombreuses bibittes et se terminera le 15 avril avec Tendre, un spectacle de danse très corporelle « que les parents ont aussi un plaisir fou à voir », indique Olivier Chagnon.

Des artistes connus débarqueront au Palace, tels Annie Brocoli (29 octobre), Fredo (28 décembre) et Atchoum (28 janvier), mais on laisse aussi beaucoup de place aux artistes de la relève, et même de la région. Le Granbyen Joakim Lamoureux, qui a récemment prêté sa voix au leader des Power Rangers, viendra notamment présenter son spectacle Sous la poussière en compagnie de ses deux complices, Dominique Laniel et Audrey Janelle.

À noter que la majorité des spectacles ont lieu au Palace de Granby le dimanche après-midi, à 14 h - seul Fredo Noël Fou, se tiendra un jeudi, « mais c'est la semaine entre Noël et le jour de l'An et les enfants sont en vacances », fait valoir Olivier Chagnon. L'église St-George accueillera aussi deux des dix représentations, soit celles du Grand bal de Noël avec les Jeunesses musicales (10 décembre) et de la ventriloque Lise Maurais (25 mars).

Toute la programmation est disponible au www.palacedegranby.com. Mentionnons que des forfaits sont offerts à l'achat de plusieurs spectacles, « question de rendre notre offre plus attrayante et plus accessible pour les familles », laisse savoir Olivier Chagnon. Ces forfaits ne sont toutefois disponibles qu'à la billetterie.

Dynamique différente

Le Palace de Granby a longtemps eu un volet jeunesse, mais davantage avec une orientation scolaire. « À une époque, on avait une dizaine de spectacles par année pour les écoles, rappelle Jocelyn Lemoine, le directeur de la salle de la rue Principale. Mais avec les coupures en éducation, on en avait de moins en moins, et il fallait trouver une façon de relancer l'offre pour les jeunes. »

Dans les dernières semaines, deux spectacles jeunesse ont été insérés à la dernière minute dans la programmation pour donner un avant-goût de l'offre automnale et piquer la curiosité des gens, à savoir Arthur l'Aventurier, le 2 avril, et Caillou, le 14 mai. « Ça a très bien marché, ça amène une dynamique complètement différente dans le Palace », affirme Olivier Chagnon. Il raconte notamment que plusieurs enfants sortent en pleurant de la salle après avoir donné maints câlins et bisous à leurs idoles préférées. « Ils ne veulent pas partir ! »

Autres clientèles

Le Palace de Granby ne compte pas s'arrêter là dans ses démarches pour amener le plus de gens possible à venir voir ses spectacles. L'annonce, lundi, de sa version 14.29 des À-Côtés (destinée aux jeunes entre 14 et 29 ans) se veut d'ailleurs un teaser à ce qui pourrait suivre. « C'est dans nos plans de développer une programmation en salle pour cette tranche d'âge », confirment Olivier Chagnon et Jocelyn Lemoine.

« Et peut-être qu'après, on se penchera sur les façons de rejoindre les différentes ethnies », laisse entendre le responsable du développement artistique et de public.

« On veut vraiment rejoindre tout le monde, on s'enligne pour du sept jours sur sept », conclut-il.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer