Un premier EP solo pour Yes Mccan

Jean-François Ruel alias Yes Mccan, de la formation... (archives La Presse)

Agrandir

Jean-François Ruel alias Yes Mccan, de la formation Dead Obies, lancera un premier EP solo intitulé PS. Merci pour le love.

archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

(Granby) Deux mois seulement après la sortie du EP Air Max de la formation Dead Obies, Yes Mccan lancera le 19 mai prochain un autre mini-album, cette fois en solo.

Les six chansons (et une introduction musicale en prime) ont été enregistrées en décembre dernier, alors que le Granbyen d'origine était « boosté par tout le love » qu'il venait de recevoir lors d'une tournée européenne avec sa formation hip-hop. Le titre du EP est d'ailleurs directement inspiré de ce plein d'amour : PS. Merci pour le love.

« Ce sont des chansons plus épurées, plus minimalistes, avec quand même beaucoup de rap et peu de refrains. C'est assez différent de ce que je fais avec Dead Obies », indique-t-il.

Du même souffle, il laisse savoir que son travail en a surtout été un d'exploration. « Pour moi, c'est un projet expérimental dans le sens où je me plais à aller dans plusieurs directions différentes. »

Le seul fil conducteur est que tous les textes ont été écrits par lui, et que les beats ont été produits par VNCE, le beatmaker de Dead Obies.

Vidéoclip à Granby

Jeudi, parallèlement à l'annonce de la sortie de son mini-album, Jean-François Ruel de son vrai nom a dévoilé un premier single, F.P.T.N., accompagné d'un vidéoclip dans lequel on le suit à travers Granby, sa ville natale. « J'avais envie de revisiter certains endroits où j'avais grandi », dit-il simplement.

La cantine Chez Ben, les Galeries de Granby et la passerelle Miner sont du nombre des places mises en vedette, tout comme le quartier où il a grandi et la maison de sa grand-mère.

F.P.T.N. est l'acronyme de « Fais pas ton niaiseux », phrase-refrain d'une chanson composée il y a une dizaine d'années par le rappeur CDX et qui avait marqué le jeune Yes Mccan à l'époque. L'auteur original de la toune participe d'ailleurs au vidéoclip.

Sa vision

Ces premiers pas de Yes Mccan en solo ne sonnent pas la fin de Dead Obies, assure le rappeur. « C'est cool travailler à six, mais c'est aussi compliqué des fois, admet-il. Après cinq ans, j'avais envie d'exprimer juste ma vision, d'explorer certaines facettes de la musique que j'aime faire plus en profondeur sans avoir à dealer avec d'autres points de vue. »

Il laisse également savoir que plusieurs autres membres de la formation ont eux aussi des projets personnels parallèlement au groupe. Yes Mccan a confié qu'il prépare aussi un album solo complet pour 2018.

Par ailleurs, mentionnons que Dead Obies sera du gros show pour célébrer le 375e anniversaire de Montréal, le 17 mai prochain au Centre Bell, aux côtés de Louis-José Houde, Marie-Mai, Ariane Moffatt­, Robert Charlebois et Laurent Paquin, notamment. « On fera même un numéro avec l'Orchestre symphonique », glisse Mccan, enthousiaste.

PS. Merci pour le love sera disponible sur plusieurs plateformes digitales à compter du 19 mai. Aucune copie physique ne sera produite.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer