Amos J. sortira de sa zone de confort à La Voix

«Je vais essayer une approche que je n'ai... (tirée du site www.amosj.com)

Agrandir

«Je vais essayer une approche que je n'ai jamais, jamais, jamais faite en public ! Pour moi, c'est une aventure», a noté Amos J.

tirée du site www.amosj.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Lac-Brome) « Privilégié ». C'est ainsi que se qualifie Amos J., qui passe à l'étape des directs à l'émission La Voix. La performance de l'auteur-compositeur-interprète de Lac-Brome aux chants de bataille a fait l'unanimité chez les coachs, lors de l'émission diffusée dimanche soir.

Le jeune père de famille a obtenu son laissez-passer pour les quarts de finale en direct après avoir offert une solide version de Walking in Memphis, de Marc Cohn.  

Pour ne pas céder sous la pression, il fait comme Carey Price, dit-il. Il se concentre sur ce qu'il peut contrôler. 

« Je ne pense pas trop à tous les détails, je ne pense pas à la pression. Je vais faire du mieux que je peux en étant présent et bien préparé pour les quarts de finale, assure-t-il en entrevue à La Voix de l'Est. J'approche ça avec beaucoup de joie parce que ce trip-là est très le fun. Je me compte comme un des privilégiés d'être là. »

Les 16 et 23 avril, les participants à la populaire émission devront de nouveau démontrer la mesure de leur talent, seuls sur scène. Les équipes comptent chacune six participants, dont seulement deux accéderont aux demi-finales. Les trois premiers participants des quatre équipes chanteront en direct dimanche. La combinaison des points accordés par le public et le coach déterminera qui passera à la prochaine étape. 

« Le plus grand défi, c'est d'avoir le focus et cette bonne énergie quand finalement, tu es sur la scène », mentionne Amos J. 

Hors de la zone de confort

En public, Amos donne tout ce qu'il a. C'est pourquoi Isabelle Boulay a trouvé que, sur scène durant l'enregistrement, sa performance était meilleure que pendant les répétitions. 

« Je ne suis pas un gars de répétition, je suis un gars de show, lance-t-il. Quand c'est le temps, que les personnes ont leur billet, il y a une autre énergie dans l'air. Je sens l'énergie, je l'écoute et je me laisse aller, je m'abandonne à la musique. C'est le temps de jouer de la musique qui vient du coeur. C'est poétique, mais c'est ça. L'équipe ne savait pas ça. »

S'il sait ce qu'il va interpréter et quand il montera sur scène pour les quarts de finale, motus et bouche cousue ! L'auteur-compositeur-interprète de 36 ans ne peut rien révéler. Il faudra donc être au poste pour découvrir ce qu'il concocte pour les spectateurs­ et téléspectateurs.

Et il promet de surprendre.

« Je vais faire de mon mieux pour prendre ce qu'Isabelle m'enseigne et l'appliquer. Travailler avec Isabelle, ce n'est pas rien ! C'est une expérience très vraie, très intense et très nouvelle. Je n'ai jamais fait ça dans ma vie. Elle élargit ma relation avec la musique. Alors, je ne veux pas révéler des secrets, mais je vais essayer une approche que je n'ai jamais, jamais, jamais faite en public ! raconte-t-il. Pour moi, c'est une aventure. »

Et qu'il gagne ou qu'il perde, le résultat des quarts de finale ne l'inquiète pas. À ses yeux, tous les participants aux directs sont déjà gagnants.

Sa signature

La tuque grise d'Amos J. est devenue sa signature, admet-il avec un sourire dans la voix. Il la porte pour l'émission, mais aussi à certains de ses spectacles. Le choix a été fait de concert avec un styliste entre autres pour des questions techniques, comme le maquillage.

Et, vous savez quoi ? Le style Amos J. se répand. 

« J'ai des fans qui m'envoient des photos d'hommes à la barbe rousse avec une tuque sur la tête en disant que c'est le style Amos J. », raconte-t-il. Il se fait même reconnaître dans la rue et les commerces avec sa tuque, ce qui lui vaut plusieurs demandes d'égoportraits. 

Même s'il ne dédaigne pas la popularité que lui procure l'émission, l'artiste ne dit pas non à quelques sorties plus incognito. Contrairement aux vedettes hollywoodiennes qui coiffent un couvre-chef pour passer inaperçues, il suffit à Amos J. de retirer sa tuque pour obtenir un peu de répit... Cynthia Laflamme

En spectacle

Amos J. sera en spectacle au Star Café, à Lac-Brome, le samedi 15 avril à 20 h. Les billets sont en vente au Star Café au coût de 20 $. Les places sont limitées. Les réservations peuvent être faites par téléphone au 450-243-5222.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer