Sam Harrisson: une carrière... percutante!

Sam Harrisson au centre, entouré de ses deux... (fournie)

Agrandir

Sam Harrisson au centre, entouré de ses deux complices musicaux, Paul DesLauriers et Greg Morency.

fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Cowansville) Lorsque le Paul DesLauriers Band (ou PDB) sautera sur la scène de l'église Emmanuel de Cowansville, ce samedi soir, le batteur Sam Harrisson jettera sans doute un coup d'oeil attentif à la foule. L'ancien Cowansvillois pourrait y reconnaître plusieurs visages familiers.

Samuel - Sam pour les intimes - a réalisé son grand rêve de jeunesse en fondant ce groupe avec Paul DesLauriers et Greg Morency il y a quatre ans. Les musiciens se connaissaient depuis longtemps et avaient maintes fois partagé la même scène. Aujourd'hui, le Paul Deslauriers Band fait partie de l'élite du blues canadien. Au plus récent Maple Blues Awards, le groupe a d'ailleurs mis la main sur les prix Artiste de l'année et Performance électrique de l'année, tandis que Greg Morency était désigné bassiste de l'année et Sam Harrisson, batteur de l'année. 

Disons qu'à 44 ans, le neveu de l'ex-batteur d'Offenbach Bob Harrisson a quelques heures de pratique à son actif... « Selon ma mère, à deux ans, je tapais sur des chaudrons avec une cuillère de bois en écoutant Led Zeppelin ! J'ai eu mon premier drum à six ans. Je pratique encore dessus d'ailleurs. À cet âge, je savais que c'est ce que je voulais faire dans la vie. Je n'ai jamais envisagé d'autres avenues. »

Il a suivi des cours, fait partie du big band et de l'harmonie de son école, et consacré « beaucoup de temps et beaucoup de travail » à sa passion, avant de se faire un nom dans ce métier qu'il fait « par amour, pas pour la gloire ». 

Corneille, France D'Amour, Steve Hill, Nicolas Ciconne, Kathleen... Au fil des ans, Sam Harrisson a accompagné une multitude d'artistes, ce qui lui a permis de faire du chemin dans tous les sens du terme. Il a fait résonner ses caisses jusqu'au Japon. 

La création du Paul DesLauriers Band est venu ajouter un nouveau chapitre à sa carrière. « On sort de plus en plus au Canada anglais. On joue aussi aux États-Unis », dit-il. Cette percée n'est pas étrangère au fait que le groupe s'est classé au 2e rang parmi une centaine de groupes à l'International Blues Challenge de Memphis, l'an dernier.

Fort de ses deux albums - The Paul DesLauriers Band paru en 2014 et Relentless en 2016 -, le PDB s'amène à Cowansville avec la ferme intention d'en mettre plein la vue. Sam Harrisson promet près d'une heure et demie de blues rock inspiré de leurs CD. « Ce sont surtout des compositions originales, mais on fera aussi deux ou trois reprises », annonce-t-il en confiant que le plaisir et la complicité qui règnent au sein du groupe permettent de laisser aussi place à beaucoup d'improvisation.

Envie d'y aller?

Quand : samedi 25 mars à 20h

Où : église Emmanuel de Cowansville

Billets : www.surlascenedavignon.com




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer