Une trentaine d'ambassadeurs pour le Festival de la chanson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

(Granby) Il n'y aura pas de porte-parole pour le 49e Festival international de la chanson de Granby. Il n'y aura pas non plus d'artistes invités lors des demi-finales, a appris La Voix de l'Est. C'est plutôt sur une trentaine d'ambassadeurs que l'organisation misera cette année pour promouvoir la période d'inscription.

Le directeur général du Festival international de la... (Janick Marois, La Voix de l'Est) - image 1.0

Agrandir

Le directeur général du Festival international de la chanson de Granby, Pierre Fortier.

Janick Marois, La Voix de l'Est

«Dans les dernières années, on a développé beaucoup de volets différents - le Petit festival, Jamais trop tôt, les Vitrines musicales - et on trouvait que le porte-parole représentait surtout la partie concours du Festival, alors que c'est rendu beaucoup plus que ça. Alors ce qu'on a fait, c'est qu'on a demandé à d'anciens participants de chacun des volets de devenir ambassadeurs pour nous», explique Pierre Fortier, directeur général de l'événement.

Ainsi, les Philippe Brach, Salomé Leclerc, Lisa LeBlanc, Klô Pelgag et autres Karim Ouellet ont été invités à concocter une vidéo dans laquelle ils invitent personnellement les artistes de la relève à s'inscrire au Festival. Elles seront dévoilées au compte-goutte sur les réseaux sociaux dans les prochaines semaines.

Le 4e Petit festival, destiné aux 6-13 ans, compte pour sa part les Leticia Jimenez, Cynthia Marquis et Maxyme Bouchard de ce monde dans ses rangs d'ambassadeurs, tandis que le volet Jamais trop tôt (14-17 ans), qui revient pour une 7e année consécutive, est soutenu par Céleste Lévis ou encore Andréanne A. Malette - qui se charge de la direction artistique et de la mise en scène du spectacle de cette catégorie d'âges.

D'autres noms restent à confirmer d'ici le début de la période d'inscription, qui s'échelonnera du 6 février au 4 avril, laisse savoir Pierre Fortier.

Lisa LeBlanc et Karim Ouellet figurent parmi les... (archives La Presse) - image 2.0

Agrandir

Lisa LeBlanc et Karim Ouellet figurent parmi les «ambassadeurs» qui inviteront les artistes de la relève à s'inscrire.

archives La Presse

La place aux demi-finalistes

«Dans les dernières années, on a développé beaucoup de volets différents - le Petit festival, Jamais trop tôt, les Vitrines musicales - et on trouvait que le porte-parole représentait surtout la partie concours du Festival, alors que c'est rendu beaucoup plus que ça. Alors ce qu'on a fait, c'est qu'on a demandé à d'anciens participants de chacun des volets de devenir ambassadeurs pour nous», explique Pierre Fortier, directeur général de l'événement.

Ainsi, les Philippe Brach, Salomé Leclerc, Lisa LeBlanc, Klô Pelgag et autres Karim Ouellet ont été invités à concocter une vidéo dans laquelle ils invitent personnellement les artistes de la relève à s'inscrire au Festival. Elles seront dévoilées au compte-goutte sur les réseaux sociaux dans les prochaines semaines.

Le 4e Petit festival, destiné aux 6-13 ans, compte pour sa part les Leticia Jimenez, Cynthia Marquis et Maxyme Bouchard de ce monde dans ses rangs d'ambassadeurs, tandis que le volet Jamais trop tôt (14-17 ans), qui revient pour une 7e année consécutive, est soutenu par Céleste Lévis ou encore Andréanne A. Malette - qui se charge de la direction artistique et de la mise en scène du spectacle de cette catégorie d'âges.

D'autres noms restent à confirmer d'ici le début de la période d'inscription, qui s'échelonnera du 6 février au 4 avril, laisse savoir Pierre Fortier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer