Patrice Michaud lance son Almanach

Patrice Michaud lancera son 3e album, Almanach, le... (René Marquis, La Tribune)

Agrandir

Patrice Michaud lancera son 3e album, Almanach, le 3 février prochain. L'auteur-compositeur-interprète sera de passage avec son nouveau spectacle le 3 mars à la Maison de la culture de Waterloo.

René Marquis, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

Son Triangle des Bermudes l'a dévoilé au public en 2011. Le Feu de chaque jour l'a propulsé en 2014, beaucoup grâce à la chanson Mécaniques générales. Normal que l'Almanach qu'il s'apprête à lancer dans les prochains jours figure parmi les albums les plus attendus de 2017. On vous propose de découvrir le nouvel opus de patrice michaud, qui sera disponible à compter du 3 février, avec un acrostiche.

Almanach

Le titre de l'ensemble, qui n'est le titre d'aucune chanson de la nouvelle galette, fait référence à ce « recueil de nouvelles » auditives qu'il nous propose. « J'ai découvert au cours de mes recherches que l'almanach, c'était un peu le 7 jours/Échos Vedettes de nos ancêtres. On n'y retrouvait pas juste des prédictions météo, mais aussi des anecdotes de toutes sortes et des faits divers. Et je constatais que c'est un peu ce que je faisais en chansons. Chacune d'elles est une petite histoire sur des thèmes universels ou des moments ordinaires du quotidien », explique l'auteur-compositeur-interprète.

La Saison des pluies

« Ce n'est plus vraiment mon corps,

Il ne tient que par le coeur.

S'il me reste une faveur,

Embrasse-moi encore. »

Très belle chanson sur le thème du deuil, « du point de vue d'une personne qui sait qu'elle est condamnée et qui a la force et la lucidité de l'accepter et de livrer ses derniers mots ». « Je ne m'étais jamais attardé à ce thème-là, mais j'ai voulu essayer de me rendre où ça fait mal. La mort, c'est probablement l'événement le plus bouleversant auquel on peut faire face, et en même temps, ça arrive tous les jours... C'est presque banal... », souligne celui qui a lui-même perdu son grand-père, il n'y a pas si longtemps. La chanson a toutefois été écrite avant.

Monsters of folk

« Pour moi, la création, c'est toujours difficile », disait Patrice Michaud en entrevue à La Voix de l'Est il y a trois ans jour pour jour.

Le processus n'a pas été plus facile pour ce troisième album. « Le démarrage n'a pas été évident, surtout que j'avais l'impression que je venais juste de sortir de ma 2e tournée - pour laquelle il a gagné le Félix du spectacle de l'année en 2015. Je voulais jouer de la musique, de nouvelles chansons, mais je ne savais pas quoi dire, comme si je n'avais rien à dire. Je me suis même mis à douter... Est-ce que je devais arrêter ? Mais au lieu de fermer le livre, j'ai décidé de travailler plus fort. Je suis même retourné à des exercices d'écriture. »

Un de ces exercices a été de traduire librement une chanson du groupe Monsters of Folk. « Je n'ai pas trop cherché à comprendre le texte écrit en anglais, de toute façon, je suis assez poche, admet-il dérisoirement. J'ai plutôt extrapolé un nouveau texte à partir de la musique. » Ça a donné le onzième et dernier titre du disque, Si près du soleil.

Ailleurs

Pour la réalisation de son nouveau disque, le lauréat 2009 du Festival de la chanson de Granby s'est entouré de Philippe Brault à la réalisation. « Ça a été une décision très instinctive. On ne se connaissait pas du tout, et l'alliance n'aurait pas été naturelle. Mais ça m'a allumé de m'associer à quelqu'un qui saurait me dézoner, m'amener ailleurs. Lui aussi, d'ailleurs, s'est senti interpellé par le fait de sortir de sa zone de confort. Et on a pris des risques. Je me suis permis des choses que je n'avais encore jamais faites, ce qui donne un album moins folk. Ma guitare se fond plus dans le groove du drum & bass, des cuivres et du piano. »

Numéro un

Kamikaze, le premier extrait de son album, tourne en boucle à la radio et s'est retrouvé au top des palmarès cette semaine, en même temps que la vidéo officielle de la chanson a été dévoilée. Pas étonnant que l'artiste ait déjà prévu 50 spectacles à son agenda 2017, dont sa grande rentrée montréalaise le 16 mars au Club Soda. Avant, il sera de passage à la Maison de la culture de Waterloo le 3 mars, seul spectacle prévu dans la région pour l'instant.

Ariane Moffatt

« Et la chasse est ouverte

sur les terres de la Couronne.

C'est la saison des amours

Des amours. »

Patrice Michaud offre sur Almanach un duo avec Ariane Moffatt appelé Les terres de la Couronne. « C'est une des premières chansons que j'ai écrites, et j'avais en tête de la faire seul. Mais comme je trouvais que mon album était très, voire trop, masculin, j'ai pensé que c'était une bonne idée d'amener une présence féminine, et c'est cette toune-là qui se prêtait le plus à un duo. La voix d'Ariane s'est tout de suite imposée dans ma tête, et je suis très heureux qu'elle ait accepté. »

Cassette

Almanach sera disponible en CD, sur iTunes, en vinyle et... en cassette, oui oui ! « J'ai vu des bands américains faire ça et je me suis dit que ça pouvait être cool. C'est pas tant pour inciter les gens à ressortir leurs vieux magnétophones, c'est plus comme un objet promotionnel ou de collection, au même titre qu'un t-shirt, par exemple. Une carte de téléchargement de l'album est d'ailleurs incluse avec l'achat de la cassette. Mais jamais je n'aurais cru que ça interpellerait autant les gens et qu'on m'en parlerait autant ! Il faut croire que notre génération ''clenche'' les baby-boomers sur le plan de la nostalgie », lance en riant l'artiste de 36 ans.

Homogénéité

En entrevue avec La Voix de l'Est il y a quelques années, le Gaspésien d'origine disait que son premier album lui avait permis de faire la paix avec ses racines country et que son deuxième lui avait servi à faire la paix avec le rock'n'roll. Avec son troisième opus, Patrice Michaud n'a plus de comptes à régler : « Je suis en paix ! », affirme-t-il.

« Pour la première fois, je trouve que je suis ''raccord'' avec mon époque en offrant un disque moins homogène, plus dynamique, où chaque chanson est un peu comme un court-métrage. Moi-même, je consomme davantage de musique en achetant des chansons plutôt que des albums », reconnaît-il.

! ...

Il n'y a pas de point d'exclamation sur la pochette de l'album, mais on se permet de l'ajouter à notre acrostiche pour vous donner un petit extra, vous parler d'une belle surprise qui figure sur l'album. Patrice Michaud a fait appel à son fils Loïc, 4 ans et demi, pour réciter l'avant-dernière piste de l'album, Tout le monde le saura. Un monologue, à l'instar de Cap-Chat/Montréal sur son Triangle des Bermudes et La faille de San Andreas sur Le feu de chaque jour. « Le texte décrit le constat de notre monde d'aujourd'hui et formule des souhaits pour le futur. Le fait qu'il soit lu par un enfant lui enlève tout le côté moralisateur qu'il aurait pu avoir. Ça le rend tout simplement magnifique », estime le papa.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer