Nicolas Noël, personnage unique

Nicolas Noël sera en spectacle à Farnham vendredi.... (fournie)

Agrandir

Nicolas Noël sera en spectacle à Farnham vendredi.

fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

La Voix de l'Est a lâché un coup de fil au père Noël lundi alors que la neige tombait en force sur le sud du Québec. «Au pôle Nord, il fait trois degrés, c'est le monde à l'envers», a-t-il laissé savoir avant de pousser quelques-uns de ses «ho ho ho» légendaires. Nicolas Noël, le vrai de vrai père Noël, a du coup confié avoir très hâte de venir en spectacle à Farnham vendredi et, surtout, de présenter dès ce mardi matin sa nouvelle série télé dans laquelle il dévoile ses plus grands secrets...

Chaque matin, à 7 h 25 du lundi au vendredi et jusqu'au 23 décembre, le sympathique barbu ventru répondra à une question que se posent bien des petits - et aussi quelques grands au coeur d'enfant - dans des capsules de quelques minutes à la télévision de Radio-Canada. Comment fait-il pour entrer dans les maisons où il n'y a pas de cheminée ? Comment réussit-il à livrer les cadeaux de tous les enfants de la planète en une seule nuit ? Comment son traîneau et ses rennes peuvent-ils voler ? 

L'émission, intitulée Nicolas Noël, ses plus grands secrets, a été développée avec son bon ami Arthur L'Aventurier, qui l'aide également à composer les chansons de ses spectacles. C'est d'ailleurs parce qu'ils ont tous deux travaillé très fort à ce projet télévisuel que Nicolas Noël revient cette année avec son spectacle La magie de la poussière d'étoiles, dont le DVD est sorti en magasin le 15 novembre. «Mais l'an prochain, j'aurai un nouveau- spectacle», promet-il.

De bonnes valeurs

Nicolas Noël débarquera à l'école secondaire Jean-Jacques-Bertrand de Farnham à 18h30 vendredi en compagnie de Grésille, le lutin le plus grand du pôle Nord.

Fidèle à son habitude, il prendra le temps de rencontrer les enfants après la représentation. «C'est mon moment préféré, confie-t-il. Des fois, les rencontres durent même plus longtemps que le spectacle en tant que tel.»

L'homme en costume rouge ne leur demande pas s'ils ont été sages. «Parce que les enfants sont toujours sages, dit-il. Ils travaillent très fort toute l'année pour faire grandir leur coeur. Je fonctionne beaucoup avec le renforcement positif. Je leur dis toujours à quel point je suis épaté de tous les efforts qu'ils ont faits dans l'année pour respecter les consignes, apprendre tout ce qu'ils ont appris, rester assis tranquilles, etc. Après je leur propose un défi pour devenir encore meilleurs, comme par exemple ranger plus souvent leurs jouets, se dépêcher un peu plus le matin... Les cadeaux, on n'en parle qu'à la fin.»

Et même quand il en parle, il en profite pour leur livrer un message riche en valeurs : «Le cadeau que je te donne, je te le donne non pas parce que tu as été sage, mais parce que j'ai confiance en toi. J'ai confiance que tu vas continuer à grandir et t'améliorer pour devenir une bonne et grande personne.»

Il termine en leur demandant de dire «je t'aime» à leurs parents. «Et aux parents, de dire merci à leurs enfants d'être leur plus beau cadeau.»

Comment ne pas tomber sous le charme de cet unique personnage?

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer