Isabelle Poulin: la tête dans les nuages

La Granbyenne Isabelle Poulin a écrit et illustré... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

La Granbyenne Isabelle Poulin a écrit et illustré le livre Edmond Bonuage à Cotonville.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

Edmond Bonuage à Cotonville est l'histoire du garçon du même nom qui, avec Yvette sa mallette magique, part à la conquête de son plus grand rêve: monter au ciel pour observer les nuages de plus près.

Mais c'est aussi l'histoire de la Granbyenne Isabelle Poulin, auteure-illustratrice à l'imagination débridée, qui signe ici son tout premier ouvrage. 

Conçu à l'intention des enfants 8 ans et moins, Edmond Bonuage à Cotonville compte 32 pages dans lesquelles les dessins de Mme Poulin se déploient joliment, accompagnés de textes courts et teintés d'humour. 

« Ce n'est pas un livre à message, note l'artiste de 36 ans, c'est du divertissement. Sans politique, sans religion. Mais c'est important pour moi de véhiculer des valeurs positives. »

« Ce que je veux offrir aux enfants, c'est de la beauté, de l'émerveillement et du détail pour développer leur imaginaire et leur fantaisie. J'aimerais que la lecture de ce livre devienne un prétexte pour passer un beau moment en famille. »

Edmond est né dans le cadre d'un cours de création littéraire à l'UQAM il y a dix ans. Laissé dans ses tiroirs durant un bon moment, son personnage ne l'a pourtant jamais quittée. Tellement qu'Isabelle- Poulin a complété un DEC en graphisme pour réaliser son vieux rêve de publier. 

Elle a même quitté son poste de libraire il y a deux ans pour se consacrer à temps plein à son projet. Le résultat lui fait briller les yeux. 

« J'ai eu la chance d'avoir de beaux livres quand j'étais jeune, et je veux en faire autant. Le livre a été imprimé au Canada, sa couverture est rigide, cousue et collée. Je veux que ce soit des oeuvres de qualité qui vont durer dans le temps », affirme celle qui trace ses illustrations à la main, pour ensuite les colorer et les fignoler à l'ordinateur.

Elle parle au pluriel, car il y aura une suite à Edmond Bonuage à Cotonville. Son nuageologue vivra d'autres aventures, encore sur 32 pages. La sortie est prévue pour le printemps prochain. « Les tomes 3 et 4 sont aussi en chantier. Il n'y a pas de limites à la série, tant que ça demeure pertinent », fait-elle remarquer.

Isabelle Poulin se penche aussi intensément sur la production d'un autre livre illustré, sans lien avec Edmond.

Maison d'édition

Parce qu'elle a de la suite dans les idées, Isabelle Poulin a fondé la maison d'édition indépendante Les nuageonautes. « Nuage » pour... nuage, et « nautes » pour navigateurs, explique-t-elle en précisant que c'est l'état d'esprit dans lequel elle veut plonger ses jeunes lecteurs. 

À titre d'éditrice, la dame s'occupe donc de tout, de l'écriture à la distribution, en passant par la production et la publication. « J'ai été approchée par une éditrice, mais les conditions ne me convenaient pas. Je voulais vivre de mon art et ne faire que ça. Je n'ai pas l'intention de publier d'autres auteurs ; je l'ai créée pour réaliser mes livres », dit-elle.

La chaîne Buropro Citation l'a prise sous son aile, ce qui lui permet de promouvoir son livre et d'aller à la rencontre du public. Et les choses vont bien, assure Mme Poulin, qui sera d'ailleurs présente au Buropro Citation des Galeries de Granby le samedi 19 novembre, de 13 h à 16 h, pour une séance de dédicaces.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer