Les risques de Pierre Hébert

Pour tricoter son deuxième one man show, Pierre Hébert s'est... (fournie par Martin Girard)

Agrandir

Pour tricoter son deuxième one man show, Pierre Hébert s'est inspiré de ses propres peurs et les a tournées en dérision.

fournie par Martin Girard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

(Waterloo) Un matin, alors que sa petite fille n'était encore qu'un bébé, ça lui est tombé dessus comme l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis : Pierre Hébert s'est rendu compte qu'il s'enlisait dans la routine. Qu'il faisait des choix pour rester dans sa zone de confort. Qu'il ne prenait plus de risques.

« Il fallait faire quelque chose pour changer la situation, je ne voulais pas que ma fille voie ça, dit-il au bout du fil. Je voulais lui donner le goût de voyager, d'être active, d'essayer des trucs. » C'est ainsi qu'il a tiré sur le fil conducteur de son nouveau spectacle, Le goût du risque.

L'humoriste sera d'ailleurs de passage à la Maison de la culture de Waterloo ce samedi 12 novembre pour le rodage de ce deuxième one man show.

Pour le tricoter, il s'est inspiré de ses propres peurs et les a tournées en dérision. Il y parle notamment des cours de moto « qu'il a décidé de suivre juste pour le trip d'essayer une nouvelle affaire », de voyages - « sûrement les moments où on prend le plus de risques » -, de l'amour - « c'est tout un risque de choisir d'aimer quelqu'un pour le restant de sa vie » - et des enfants - « LE plus grand risque au monde ».

Les risques du spectacle

Le spectacle lui-même, dit-il, est en soi un chemin parsemé de risques. Tout comme pour son premier one man show, en 2011, Pierre Hébert s'est entouré de François Avard en tant que script-éditeur. Son commentaire après la première lecture du spectacle a été sans équivoque, raconte l'humoriste.

« Il m'a dit : 'c'est bon, mais tu ne prends aucun risque là-dedans. Si tu as le goût du risque, il faut que tu ailles plus loin, il faut que tu sortes de ta zone de confort.' » Ces quelques phrases ont mijoté dans l'esprit de Pierre Hébert 48 heures avant de trouver écho. « J'ai finalement compris ce qu'il voulait dire. Il m'a vraiment amené ailleurs. Et honnêtement, ce deuxième show est vraiment meilleur que le premier. J'ai une réponse très positive depuis le début du rodage », dit le principal intéressé aujourd'hui.

La campagne publicitaire entourant Le goût du risque s'est elle aussi avérée un saut dans le vide. Rappelons qu'en mars dernier, le public a été invité à acheter des billets au coût de 20 $ pour assister au spectacle d'un humoriste mystère. Le but était de piquer la curiosité des gens et de les amener, eux aussi, à prendre le risque de passer une bonne soirée. Il pensait vendre 1000 billets tout au plus ; ce sont plutôt 20 000 entrées qui ont trouvé preneurs. Sa première tournée s'était terminée à la barre des 30 000...

« Oui, j'ai eu peur à un moment donné, admet-il. Surtout quand les rumeurs se sont emballées. Je pouvais dealer avec des espérances de voir un Martin Matte ou un Louis-José Houde, mais pas faire face à l'espoir d'un retour de Yvon Deschamps ! Mais dans tout ça, ce n'est pas tant la quantité de billets vendus qui m'intimidait, mais la campagne en tant que telle : je n'avais plus le choix, il fallait que je livre la marchandise. »

Show définitif à 95%

Aujourd'hui, les trois quarts du rodage sont derrière lui. Le show est définitif « à 95 % », affirme-t-il. Les salles où il est passé et passera encore affichent en grande majorité complet, mais pas Waterloo. Et il sait qu'il sera prêt pour sa grande première montréalaise le 8 février, alors que pas loin de 50 ou 60 000 billets se seront déjà envolés, estime-t-on.

C'est quoi le dicton déjà ? Ah oui... qui ne risque rien n'a rien. Pierre Hébert l'a bien compris.

Envie d'y aller?

Qui: l'humoriste Pierre Hébert

Quoi: Le goût du risque (en rodage)

Quand: Le samedi 12 novembre

Où: À la Maison de la culture de Waterloo

Billetterie: 450-539-4764, www.mcwaterloo.com ou www.ovation.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer