• La Voix de l'Est > 
  • Arts 
  • > Bromont et Cowansville engagées dans la Stratégie Action Culture 

Bromont et Cowansville engagées dans la Stratégie Action Culture

Christine Rossignol, agente de développement culturel à la... (Alain Dion)

Agrandir

Christine Rossignol, agente de développement culturel à la Ville de Bromont, est au nombre des 8 ambassadeurs québécois de l'Agenda 21 de la culture.

Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

(Bromont) Bromont et Cowansville sont très impliquées dans la nouvelle Stratégie Action Culture visant à sensibiliser et mobiliser les collectivités du Québec à s'engager en faveur du développement culturel.

Christine Rossignol, agente de dévelop-pement culturel à la Ville de Bromont, est au nombre des 8 ambassadeurs québécois de l'Agenda 21 de la culture tandis que Cowansville est l'une des quatre municipalités de la province sélectionnées pour recevoir une « clinique» culturelle.

La nomination d'ambassadeurs et l'implantation de cliniques culturelles sont les deux premières actions phares de la nouvelle Stratégie Action Culture, plan mis en oeuvre par l'organisme Les Arts et la Ville pour implanter les bases de l'Agenda 21 de la culture dans les différentes municipalités du Québec.

L'Agenda 21 de la culture est un document de référence à vocation mondiale pour amener les villes et les gouvernements locaux à s'engager en faveur du développement culturel global, c'est-à-dire « l'intégration de la culture dans tous les secteurs de la société de manière à favoriser l'atteinte d'un développement local durable ». Les Arts et la Ville est l'organisme de référence reconnu au Québec chargé de sa promotion.

Les ambassadeurs serviront « d'agents multiplicateurs », peut-on lire dans le communiqué dévoilant le nom des personnes retenues, divulgué lundi. « On aura pour tâche de sensibiliser les acteurs du milieu à l'importance d'intégrer la dimension culturelle dans toutes les sphères de la société », explique Christine Rossignol.

Cette dernière s'est sentie interpellée par l'appel de candidatures lancé il y a quelques mois puisque Bromont avait adopté son plan de développement durable en 2012. « En tant qu'agente de développement culturel, je voyais dans ce rôle d'ambassadeur une belle opportunité de mettre en place des actions culturelles concrètes pour répondre à diverses problématiques et trouver des pistes de solutions pour l'atteinte de nos objectifs de développement durable, pas seulement en culture, mais aussi aux niveaux social, économique, environnemental-, etc. », dit-elle.

Le mandat des ambassadeurs sera plus clair et se fera plus concret après leur première rencontre prévue le 18 novembre prochain à Québec, ajoute-t-elle. « On se familiarisera davantage avec l'Agenda 21 de la culture, on va faire l'analyse de nos milieux et on déterminera comment chacun peut transmettre l'information aux personnes-clés de son milieu et mobiliser les élus, les citoyens, les comités de la culture, et ainsi de suite », explique-t-elle.

À noter que Josée Bélanger, coordonnatrice de Valcourt 2030, une initiative conjointe de la Ville de Valcourt et du Canton de Valcourt, agit également à titre d'ambassadrice.

Clinique culturelle

Deuxième volet de la nouvelle Stratégie Action Culture, les cliniques culturelles auront pour but d'épauler les municipalités « qui souhaitent aller plus loin dans l'implantation des principes de l'Agenda 21 de la culture au sein de leur communauté ».

Cowansville fait partie des villes retenues avec Val-d'Or, Chibougamau et l'arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles à Montréal. Il s'agit du « timing parfait » pour la Ville, qui est à peaufiner son plan de développement durable pour 2017. « On voulait que la culture ait sa place dans ce plan, et l'Agenda 21 est parfait pour voir comment elle peut s'intégrer dans toutes les sphères de la communauté », fait valoir Marie-Maude Secours, directrice du service de la culture, du tourisme et du patrimoine- à la Ville de Cowansville.

Une vingtaine de personnes issues de différents milieux - communautaire, commercial, artistique, municipal, etc. - seront invitées à participer à la clinique culturelle qui se tiendra à la mi-janvier, dit-elle.

Mentionnons que Bromont avait également soumis sa candidature pour accueillir une clinique culturelle, mais que celle-ci n'a pas été retenue.

Objectifs des cliniques culturelles

- Créer une dynamique nouvelle de développement local qui favorise la prospérité et la qualité des milieux de vie des citoyens en adoptant un angle global (les dimensions économique, sociale, culturelle, environnementale, etc.) ;

- Accroître l'expertise des administrations locales en matière de transversalité de la culture* et mettre en lumière le potentiel de celle-ci pour le développement durable des communautés ;

- Faciliter les échanges et les interactions sur un même territoire afin de décloisonner l'action municipale et favoriser les partenariats entre les différents secteurs ;

- Augmenter la capacité d'action des intervenants des municipalités participantes pour la mise en oeuvre des principes de l'Agenda 21 de la culture au sein de leur milieu.

*Transversalité de la culture : intégrer la culture dans tous les secteurs de la société ainsi que dans les politiques de développement en tout domaine (social, économique, éducation, santé, environnement, etc.)

Objectifs du réseau d'ambassadeurs

- Former un réseau panquébécois de professionnels en mesure d'agir comme porteurs de l'Agenda 21 de la culture auprès des intervenants de divers secteurs d'activité dans leur communauté ;

- Clarifier et expliquer les différentes thématiques de l'Agenda 21 de la culture ;

- Démontrer les intérêts pratiques de la mise en oeuvre de l'Agenda 21 de la culture afin de susciter la motivation et favoriser son appropriation par les collectivités ;

- Créer des partenariats et des échanges de connaissances et de pratiques entre les ambassadeurs du réseau.

Source : Stratégie Action Culture

Qu'est-ce que l'Agenda 21 de la culture?

L'Agenda 21 de la culture est un document de référence à vocation mondiale qui pose les bases d'un engagement des villes et des gouvernements locaux pour le développement- culturel.

Rédigé et adopté en 2004 par Cités et gouvernements locaux unis (CGLU), une organisation internationale qui représente environ 70 % de la population mondiale, ce document présente 67 articles qui placent la culture au coeur du développement durable des villes.

En 2006, le gouvernement du Québec a adopté la Loi sur le développement durable. L'intégration de la culture au développement durable est devenue l'un de ses sept enjeux fondamentaux identifiés dans la Stratégie gouvernementale de développement durable 2015-2020.

Source : Les Arts et la Ville et le ministère de la Culture et des Communications (www.mcc.gouv.qc.ca)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer