Virée à Taïwan pour le Théâtre de la Dame de coeur

L'équipe du Théâtre de la Dame de coeur... (fournie)

Agrandir

L'équipe du Théâtre de la Dame de coeur s'envolera vers Taipei le 12 décembre, où elle présentera cinq représentations du spectacle Harmonie.

fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Upton) Le spectacle Harmonie a fait beaucoup de chemin depuis sa création en 2005, et l'aventure se poursuit. Le Théâtre de la Dame de coeur le présentera bientôt à Taïwan... en mandarin.

Du 16 au 19 décembre, l'équipe d'Upton offrira cinq représentations dans une vaste salle de spectacle de la ville de Taipei. Un horaire chargé, admet le patron du Théâtre de la Dame de coeur, qui s'explique aisément. « Les frais encourus sont énormes pour la Fondation qui nous reçoit. Ça coûte très cher et ils payent tout », laisse savoir Richard Blackburn.

La location de la salle, la promotion, la traduction de la bande sonore en mandarin, le transport par train et par cargo d'un conteneur de 40 pieds rempli de matériel, le transport, l'hébergement et les frais de subsistance des 14 membres de l'équipe de la Dame de coeur... La charge financière est effectivement énorme.

« Ça n'arrive pas très souvent ; c'est assez exceptionnel comme situation. »

«Ça n'arrive pas très souvent ; c'est assez exceptionnel comme situation.»

Richard Blackburn

Production au long cours

Harmonie avait vu le jour en 2005 expressément pour l'exposition universelle d'Aichi au Japon. Cette fable, inspirée d'une légende japonaise, met en lumière la fragilité de la vie sur la planète Terre. 

Après son lancement au Japon, le spectacle s'était déplacé au Mexique et au Canada en 2006, puis à Hong Kong en 2012. Cette vie en dehors du Québec avait du même coup entraîné la traduction de l'oeuvre du français au japonais, à l'anglais, à l'espagnol et au cantonais.

Pour animer le récit, le Théâtre de la Dame de coeur utilise ses marionnettes géantes - sa signature universelle - supportées par des technologies multimédias du début à la fin du spectacle.

Un des personnages, le pélican Ko, fait à lui seul 60 pieds de largeur et « vole » jusqu'à 30 pieds de hauteur. Les immenses ailes de l'oiseau servent également d'éléments de décor, ce qui nécessite des scènes de grande dimension. 

« Mais l'originalité d'Harmonie, c'est qu'on intègre 48 enfants aux marionnettes à la fin du spectacle. Ils quittent leurs sièges pour se joindre à la finale, qui devient spectaculaire et toute en énergie », raconte Richard Blackburn.

Cette nouvelle incursion en Asie, la Dame de coeur la doit à un producteur qui travaille aux États-Unis et en Asie. « Il a proposé Harmonie à cet organisme et ils ont apprécié la qualité et la thématique de spectacle », dit-il.

Selon lui, l'oeuvre n'a pas pris une ride depuis 2005. « Sur le plan scénique, c'est superbe. Et cette façon d'intégrer les jeunes, je ne connais pas d'autres productions qui font ça. Quant au thème des enfants qui sauvent la planète, ça demeure tout à fait actuel. »

Bien préparés

Pour cette nouvelle version, les employés ont répété intensivement en octobre dernier pour adapter la production aux bandes sonores en mandarin. Tout ce beau monde prendra la direction de Taïwan le 12 décembre pour tout mettre en place pour la tenue des cinq spectacles.

« On a des équipes aguerries. Elles arrivent toujours très préparées », assure le directeur général et artistique du théâtre.

Plusieurs profiteront de l'occasion pour joindre l'utile à l'agréable, en étirant à leurs frais leur séjour à Taïwan durant les Fêtes. Ce sera le cas de Richard Blackburn, qui ne reviendra au Québec que le 6 janvier. 

Mais il n'est pas impossible que le théâtre retourne un jour jouer dans ce coin du monde. « On ose croire que ça peut nous ouvrir d'autres portes en Chine. Parce que le mandarin est la langue la plus parlée là-bas... Et parce qu'il y aura des diffuseurs dans la salle lors des représentations. On verra, mais les chances sont bonnes. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer