Le pari audacieux d'Andréanne A. Malette

Andréanne A. Malette offrira ses chansons dans un... (Catherine Trudeau, La Voix de l'Est)

Agrandir

Andréanne A. Malette offrira ses chansons dans un contexte intime, seule à la guitare.

Catherine Trudeau, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Granby) Andréanne A. Malette n'est jamais à court d'idées. Après sa tournée « feux de camp » de l'été dernier, l'auteure-compositrice-interprète granbyenne invite ses fans à un exercice pour le moins original. Ce seront eux qui décideront du contenu de son prochain album.

La Granbyenne d'origine a fait l'annonce de ce projet sur sa page Facebook mardi soir. Pour tester son nouveau matériel, elle présentera trois spectacles identiques lors desquels le public aura son (gros) mot à dire. Elle sera d'abord à la Sala Rossa de Montréal­ le 28 février, puis dans le foyer du Palace de Granby le 9 mars et au Palais Montcalm de Québec le 24 mars.

Chaque fois, Andréanne inter­prétera 20 compositions créées au cours des deux dernières années. Les spectateurs seront ensuite invités à retenir­ les 12 pièces qu'ils préfèrent. 

« Je m'attends à des surprises ! », laisse entendre la chanteuse. Car il lui arrive, dit-elle, de jouer des chansons dont elle doute un peu, mais qui suscitent pourtant de bonnes réactions en spectacle.

Andréanne se défend cependant de procéder ainsi par manque de confiance. « Ce n'est pas nouveau pour moi d'inclure mes fans dans mon processus de création. Je leur ai déjà demandé de m'aider à écrire un couplet. Une autre fois, j'hésitais entre deux refrains et je leur ai demandé leur avis. Quand on écrit de nouvelles chansons - certaines ne sont même pas encore finies -, on n'a pas toujours le recul nécessaire pour juger », affirme-t-elle pour expliquer sa démarche. 

Elle a bien sûr ses pièces favorites, qu'elle interprète déjà depuis un an en spectacle et qui devraient, tout naturellement, trouver leur place sur l'album. « Les gens vont le sentir dans mon confort d'interprétation, disons ! »

Lancement en 2017

Prévu pour l'automne 2017, l'album - sans nom pour l'instant - pourrait être autoproduit, à moins qu'Andréanne s'associe à une boîte de production d'ici là. 

Chose certaine, les amateurs qui participeront à l'un ou l'autre de ses trois spectacles « préparatoires » auront un accès privilégié au lancement­ officiel, promet-elle.

Vulnérable

Pour ces trois spectacles exclusifs, la jeune femme montera seule sur scène, avec sa guitare. Dans ce format acoustique et « hyper intime », elle sait qu'elle se rendra vulnérable. « Ce seront des chansons à l'état brut, dont quelques-unes fraîchement écrites qui vont me toucher. Je vais sortir de ma zone de confort. »

Dans ce nouveau répertoire, les émotions sont toujours bien présentes. Bien que le futur album ait initialement pris une tangente « ensoleillée », sa teneur s'est un peu assombrie en cours de route, avoue la principale intéressée. 

« La vie, c'est comme des montagnes russes et mes textes en sont représentatifs. Il y a les marées hautes et les marées basses... »

L'amour, le deuil, la psychose... Andréanne y aborde une multitude de sujets, souvent bien près du journal intime, parfois bien loin de sa réalité.

Ce sera à son fidèle public de choisir les pièces qui lui ressemblent le plus.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer