La belle épouvante au Théâtre de la Dame de coeur

Lundi, l'artiste Jacinthe Labrèque refaisait une beauté à... (fournie)

Agrandir

Lundi, l'artiste Jacinthe Labrèque refaisait une beauté à des marionnettes en vue du Théâtre hanté.

fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

L'Halloween sans s'offrir une bonne frousse, ce n'est pas vraiment l'Halloween. Pour satisfaire les amateurs de sensations fortes (ou moins fortes), le Théâtre de la Dame de coeur d'Upton présente pour la première fois son Théâtre hanté. Les amateurs du genre y ont rendez-vous le samedi 29 octobre.

Fantômes, zombies, cimetière de marionnettes, décor automnal lugubre... Tout sera mis en place pour plonger les visiteurs dans une atmosphère franchement halloweenesque, promet Pascal Vermette, chef animateur à la Dame de coeur.

«J'aime bien l'Halloween, alors je veux que les gens aient du plaisir. On veut monter de beaux tableaux et leur offrir une belle ambiance. On se paye un trip!»

Ce dernier précise d'ailleurs qu'on n'y présentera pas du théâtre hanté; c'est plutôt le site du Théâtre qui sera «hanté». Les gens seront invités à circuler sur le vaste domaine, en faisant des arrêts dans certains bâtiments décorés pour l'occasion. L'ancien moulin fera, à coup sûr, partie du circuit.

Chacune des stations, dont le nombre n'est pas encore fixé, profitera d'un éclairage spécial. Et le tout sera bien sûr accompagné d'une musique effrayante à souhait...

Pascal Vermette estime à environ 30 minutes le temps de la promenade. Les participants seront ensuite invités à l'intérieur du centre d'interprétation (CIMBAD) pour se réchauffer, admirer les marionnettes géantes de la Dame de coeur et faire leurs provisions de bonbons. Une aire de jeux familiale est aussi prévue.

40e anniversaire

Ce Théâtre hanté est l'un des événements spéciaux organisés cette année pour souligner en grand les 40 ans du Théâtre de la Dame de coeur. L'organisme a décidé de mettre ses forces en commun avec celles du Regroupement récréatif de la municipalité d'Upton, qui tenait déjà une maison hantée à l'Halloween. Ainsi, on doublait l'expertise et le matériel existant, avec comme résultat une seule et même activité impressionnante et à moindre coût.

«Avec un petit budget, on peut faire de belles choses», laisse entendre Pascal Vermette, qui peut compter à la fois sur des employés de la Dame de coeur et sur une vingtaine de citoyens bénévoles. «On va travailler à temps plein là-dessus à compter d'aujourd'hui», a-t-il indiqué lundi.

Petits et grands frissons

Pour plaire à tous, les organisateurs convient le public - costumé de préférence - à deux plages horaires distinctes: les «petits frissons» de 16h à 18h et les «gros frissons» de 18h30 à 21h. Le premier bloc s'adresse aux plus jeunes et aux grands qui aiment le climat un peu sinistre de l'Halloween, sans hurler de terreur. L'autre est destiné à ceux (12 ans et plus) qui ont le coeur plus solide...

C'est gratuit.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer