Un coup de main pour les artistes granbyens

Granby a remis ses bourses pour le Cheminement... (Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Granby a remis ses bourses pour le Cheminement vers l'excellence en art et ses subventions du Programme de soutien financier aux initiatives culturelles.

Christophe Boisseau-Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Huit jeunes artistes de Granby ont reçu une bourse du programme de Cheminement vers l'excellence en art, jeudi soir, à l'hôtel de ville de Granby.

Le parcours de ces comédiens, artistes peintres, musiciens et danseurs a été minutieusement étudié lors du processus de sélection. La Ville de Granby organisait pour une 8e année consécutive une soirée de remise de bourses pour soutenir ces artistes dans leur cheminement.

En leur donnant ce coup de main financier, le programme leur permet d'accéder à des formations, de s'inscrire à des concours ou d'acheter du matériel nécessaire pour leur cheminement. Depuis 2009, c'est 145 500$ en bourses qui ont été remis à ces jeunes qui participent au rayonnement de Granby sur la scène artistique.

«C'est intéressant de voir la jeunesse prendre la relève en art. On est fier de voir des gens s'investir dans la culture pour maintenir le rayonnement de la ville ailleurs au pays», a souligné la conseillère et mairesse suppléante, Julie Bourdon.

Conseillère déléguée à la culture, Denyse Tremblay voit en ces bourses un encouragement à persévérer.

Sébastien Vaillancourt (compositeur musical), Audrée Papineau-Chartrand (danseuse contemporaine) et Mélie Boisseau-Rondeau (actrice) ont chacun reçu une bourse de 3000$. Le premier étudie en Allemagne, la deuxième se perfectionnera dans le dada en Israël et la troisième quittait tôt vendredi vers Toronto, où elle part étudier dans une école d'interprétation anglophone.

La chanteuse Marie-Hélène Brière, connue sous le nom de Mademoiselle, Catherine Trudeau (photographe), et Olivier Chagnon (chanteur, producteur et animateur), ont eu droit à une bourse de 2000$ pour leurs projets de perfectionnement.

Enfin, Fanny Tousignant (conteuse, slameuse et marionnettiste) et Mélissandre Lauzon (peintre) ont reçu une bourse de 750$.

Pour l'accomplissement de projets

La soirée ne s'arrêtait pas là puisque le comité consultatif de la culture a aussi appuyé six récipiendaires après avoir étudié des dossiers pour le Programme de soutien financier aux initiatives culturelles. Cette fois, les chèques étaient remis pour des projets particuliers permettant aux artistes de rester à Granby, de créer ici et de faire rayonner, une fois de plus, la municipalité.

La photographe et vidéaste Catherine Trudeau a obtenu une subvention de 5000$ pour un projet de court métrage «avec des artisans de la région, que ce soit devant ou derrière la caméra. C'est une poésie de l'image, une douceur sur le temps, la vie, l'amour», a-t-elle dit, sans trop vouloir dévoiler de détails, préférant garder la surprise pour le visionnement.

Celui-ci ne se tiendra pas qu'à Granby, promet l'artiste. Que ce soit ailleurs au Québec, dans un festival du court-métrage à New York ou à Cannes, elle veut faire voir et découvrir Granby à travers sa lentille.

«À Granby, il y a beaucoup de projets qui se créent. Recevoir une aide financière, c'est vraiment important parce qu'on travaille tous fort dans le milieu, dit-elle, reconnaissante et émue. Quand on a l'appui des gens de la Ville, c'est touchant et on a juste envie d'aller encore plus loin.»

Jacques Lapointe a également reçu une subvention de 5000$ pour sa Troupe de l'Atelier-théâtre de Granby. Il n'était pas sur place pour présenter son projet.

Richard Racine, qui a reçu la même somme, a pour sa part expliqué son projet Ma ville, mon patrimoine, avec lequel il désire sensibiliser les gens à la valeur des sites et lieux patrimoniaux. Il cherchera, avec son groupe, à identifier ces lieux qui ont une valeur historique à Granby. «J'espère que ça mènera à une journée annuelle du patrimoine de Granby!», a-t-il noté.

Personnages fabuleux et tournée scolaire

Danyèle Alain a quant à elle reçu un montant de 4000$ pour le 3e Impérial qui pilotera un projet qui rejoindra deux générations en 2017 via le Comité local d'activation citoyenne (CLAC). Caroline Boileau a été mandatée pour penser un projet qui liera les étudiants du Cégep de Granby en Arts et lettres et les membres de la Société d'histoire de la Haute-Yamaska.

Des récits de personnages fabuleux à Granby seront recherchés pour «imaginer des actions, des performances» sur ces tranches d'histoire. Le tableau vivant sera présenté en septembre 2017.

Aristar Productions a obtenu une subvention de 3500$, ce qui permettra à la troupe d'enfants de Caroline Lalumière de partir en tournée scolaire avec la pièce montée l'année dernière, Le royaume des poubelles. «Merci! Je suis touchée! Je n'ai pas gagné le million, mais j'ai gagné l'appui!» Elle a la chance de voir les enfants grandir par les arts de la scène. «On fait de grandes choses sur scène. Leur enthousiasme, c'est ça notre paie. J'ai tellement hâte de leur annoncer ça!»

Enfin, Richard Bouffard pourra compter sur un coup de main de 2500$ pour que son collectif de création Kronogyre tourne un clip au centre communautaire Saint-Benoît. Le vidéo, La Nef des lumières, sera tourné dans la nef de l'ancienne église en juillet 2017. «On a beau avoir les ressources humaines, avec le coup de main de la Ville, on sait qu'on va pouvoir le faire», a remercié M. Bouffard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer