Sublimer la magie des Fêtes

La soprano Myriam Leblanc et le baryton Max... (Alain Dion)

Agrandir

La soprano Myriam Leblanc et le baryton Max Van Wyck ont donné un avant-goût des concerts du 2 et du 3 décembre.

Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Granby) Au fil des ans, la Fondation du Centre hospitalier de Granby a habitué le public à des concerts de Noël de grande envergure, et le prochain ne fera pas exception.

Cette année, Le grand choeur de Noël à Notre-Dame rassemblera pas moins de 65 musiciens de l'Harmonie de Granby et de l'Orchestre de chambre de Granby, ainsi que 180 choristes du Choeur de la Fondation, de la chorale Gardenjoie et du Choeur Pratt&Whitney Canada.

Ensemble, ils feront vibrer l'église Notre-Dame les 2 et 3 décembre prochains, sous la direction du chef d'orchestre André Gauthier.

Pour choisir les têtes d'affiche de l'événement, le directeur artistique du spectacle, Placide Rodrigue, a choisi de retourner à l'Atelier lyrique de l'Opéra de Montréal, une véritable pépinière de voix exceptionnelles.

Les spectateurs pourront ainsi découvrir deux jeunes étoiles montantes du milieu de l'opéra, la soprano Myriam Leblanc et le baryton Max van Wick. Présents à l'annonce du concert, cette semaine, les deux artistes ont d'ailleurs offert un aperçu de leur talent.

«Ce sera un concert traditionnel de Noël. Même s'ils sont des interprètes classiques, ils mêleront leurs voix à la foule de choristes sur une multitude de pièces très connues, affirme M. Rodrigue. Ce sera une soirée assez remarquable. Les gens vont sortir de là heureux!»

Présenté sous forme de cantate - divisé en cinq parties -, Le grand choeur de Noël à Notre-Dame transportera le public dans diverses ambiances, tout au long d'une vingtaine de pièces. Pour ajouter au côté magique du répertoire des Fêtes, Placide Rodrigue promet également de belles surprises et quelques florilèges (medleys).

Il assure également que le grand orgue Casavant de l'église sera mis à contribution. «On ne peut pas faire un concert de Noël sans faire sonner l'orgue. C'est impensable pour moi», dit-il.

Au cours des deux soirées, les chanteurs solistes Guy Lavertu, Olivier Chagnon, Pascal Fleury, Pierre-André Ducharme, Jocelyn Lafond et Sylvain Ross joindront leur voix aux centaines d'artistes sur scène.

Dernière occasion

M. Rodrigue fait remarquer que ce concert sera le dernier présenté dans l'état actuel de l'église Notre-Dame, avant son réaménagement. «En devenant une salle multifonctionnelle, ça va changer la donne. Il y aura moins d'espace sur la scène et moins d'espace dans la salle. Mais je souhaite y rester, car c'est une des seules églises qui peut nous recevoir», dit-il.

Pour ce huitième concert à Notre-Dame, les organisateurs visent au moins 800 personnes par soirée, tout en rêvant de faire salle comble.

Chaque année, la Fondation du Centre hospitalier de Granby recueille en moyenne 70 000$ grâce à cette activité-bénéfice qui a permis d'amasser près de 600 000$ à ce jour.

Les profits du concert 2016 viendront soutenir la campagne quinquennale de l'organisme, qui prendra fin en juin 2017. À la Fondation, on indique avoir atteint 90% de l'objectif de 10 000 000$, destinés à divers projets pour les soins intensifs, les cliniques spécialisées en soins ambulatoires et l'imagerie médicale, notamment.

Les billets pour l'une ou l'autre des soirées de concert sont disponibles auprès des artistes ou à la billetterie du Palace de Granby au 450 375-2262 ou au www.palacedegranby.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer