«Une de mes plus belles histoires d'écriture»

Ton départ, dont Amélie Larocque a signé les... (Ariann Laurin)

Agrandir

Ton départ, dont Amélie Larocque a signé les paroles, est en nomination comme chanson de l'année à l'ADISQ.

Ariann Laurin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) L'auteure, compositrice et interprète Amélie Larocque a eu toute une surprise lors du dévoilement des nominations de l'ADISQ. En plus d'obtenir son billet pour assister au gala pour sa participation aux albums des 2Frères et de Renée Wilkin, qui sont en nomination, la jeune femme a vu une de ses oeuvres se retrouver en lice pour la chanson de l'année.

La Sherbrookoise originaire de Saint-Paul-d'Abbotsford a eu l'occasion de collaborer avec Marc Dupré en signant les paroles de Ton départ, qui a touché beaucoup de gens. Le texte évoque une personne aux côtés d'une autre, qui est en train de perdre son combat contre le cancer.

«Cette chanson a été composée et écrite en lien avec une participante qui avait fait l'émission On efface et on recommence avec Chantal Lacroix», explique Mme Larocque.

Rappelons que le cancer de Jolyane Fortier était revenu de façon invasive. Elle avait voulu laisser une maison confortable à son conjoint et ses deux enfants en participant à l'émission. Marc Dupré avait été appelé à chanter une chanson pour la jeune mère de famille touchée par la maladie.

«Quand il m'est arrivé avec cette idée de chanson et ce thème-là, j'ai trouvé que c'était gros émotivement! C'était un honneur pour moi de faire ça parce que c'est un sujet assez délicat et on savait que ça allait frapper fort dans le coeur des gens. [...] C'est une de mes plus belles histoires d'écriture, de collaboration pour une chanson. Ça a été un sujet tellement important et touchant pour Marc. Il m'a donné une grande confiance parce qu'on n'avait jamais travaillé ensemble.»

En plus de parler de cette dualité que vivent les proches d'une personne malade, qui veulent se montrer forts, mais qui ont peur de la perdre, le texte possède une portée universelle. Comme il n'y a pas de mots indiquant qu'il s'agit d'un homme, d'une femme ou d'un amour, tout le monde peut se l'approprier et c'est ce qui a permis à Ton départ de frapper fort.

Lorsqu'elle a su que la chanson se retrouvait en nomination, la surprise a tout de même été de taille pour l'artiste qui, en plus d'écrire et de composer pour les autres depuis seulement deux et demi, travaille à son propre album sous son nom de scène, Amé.

Ce qu'elle aime de son métier est de pouvoir se glisser dans la peau d'un personnage. Un talent qui l'a aidée à écrire Ton départ. «Le métier d'auteur et de compositeur, parce que la musique parle aussi, c'est de se mettre dans la peau de quelqu'un d'autre dans une situation qu'on n'a jamais vécue. Même moi, dans mes propres chansons, ce que j'aime le plus faire, c'est de parler d'une situation que je n'ai jamais vécue, de me mettre dans la peau du personnage.»

Autres nominations

Au gala, Amélie Larocque sera possiblement assise aux côtés du duo 2Frères, avec qui elle a collaboré à deux chansons sur leur premier album. Elle a signé paroles et musique de Road Trip et le texte de Dans not' salon. L'album Nous autres est en lice dans la catégorie Album de l'année - pop.

La jeune femme a également collaboré, avec la chanson Croire encore, à l'album de Renée Wilkin, L'amour, la guerre, finaliste dans la catégorie Album de l'année - adulte contemporain. Le gala de l'ADISQ sera diffusé en direct le 30 octobre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer