Le nouvel âge de la céramique

Brigitte Dahan présente Mouvances à la Bibliothèque de... (photo Janick Marois)

Agrandir

Brigitte Dahan présente Mouvances à la Bibliothèque de Bromont jusqu'au 22 octobre.

photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Bromont) Il est plus que temps de revoir notre conception de la céramique. Bien loin de la poterie artisanale traditionnelle, cet art connaît une vague nouvelle et résolument contemporaine. Les oeuvres de Brigitte Dahan en sont la preuve.

«Il y a encore certains préjugés, en effet, mais quand les gens voient ça, ils révisent leur position», fait remarquer la sculpteure céramiste, qui partage son temps entre Montréal et Bromont, «sa maison de coeur» depuis 20 ans.

C'est là, dans son atelier, qu'elle travaille l'argile, sans utiliser le tour classique, seulement avec ses mains. Qu'elle fait ensuite cuire ses pièces deux fois, jusqu'à obtenir les oeuvres auxquelles elle aspire. Il n'est pas rare qu'une grande sculpture exige plus de 70 heures de travail étalées sur quelques mois.

Car rien n'est instinctif ou improvisé dans l'oeuvre de cette artiste. «Tout est d'abord sur croquis. J'en fais parfois une cinquantaine... Je traîne mon carnet de dessin partout, dans la maison, en voyage. Tout m'influence», raconte-t-elle.

Son intérêt pour la céramique ne date pas d'hier. Il a toujours fait partie de sa vie, de façon plus ou moins présente. Mais après des études en art et en enseignement, Brigitte Dahan s'y est remise plus intensément. «J'avais plus de temps et je voulais renouer avec la création. J'aimais le côté ludique de la céramique. Elle est revenue me happer», ajoute celle qui expose depuis quatre ou cinq ans.

Exposition à Bromont

Le fruit de ses dernières réflexions, intitulé Mouvances, est présenté à Bromont pour six semaines. Pour le découvrir, il faut franchir la porte de la petite salle attenante à la Bibliothèque municipale et scolaire de Bromont, un espace d'exposition peu connu, mais charmant.

Sur place, les curieux verront la vision de Brigitte Dahan sur l'influence des nouvelles technologies dans nos vies. Fascinée par le cycle de la nature, elle propose un «circuit» où y sont notamment abordés la genèse, la mémoire collective, les réseaux sociaux et la prochaine génération.

Ces thèmes sont présentés sous forme de personnages à visage mi-humain mi-animal, de masques et de sculptures - certaines de grande taille - où la céramique de teinte pâle est ornée d'oxyde de manganèse, de circuits électroniques, de fils lumineux, et parfois même déposée sur du plexiglas noir pour en accentuer l'effet moderne.

En posant son regard sur ces sculptures, le visiteur ne peut que saluer la technique et la finesse de l'artiste, pour qui chaque oeuvre recèle un sens profond.

Mouvances est présentée jusqu'au 22 octobre durant les heures d'ouverture de la bibliothèque. Brigitte Dahan offre aussi des visites privées sur appel. Il suffit de la joindre au 450-266-7807 ou via son site, brigittedahan.com

Le grand public pourra également rencontrer l'artiste lors du vernissage de l'exposition, qui se tiendra le dimanche 11 septembre de 13 h à 15 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer