Du théâtre pour les «grands» du primaire

En décembre, Martin Gougeon offrira la pièce La... (Catherine Trudeau, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

En décembre, Martin Gougeon offrira la pièce La Récré au milieu scolaire.

Catherine Trudeau, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Granby) Un projet n'attend pas l'autre pour Martin Gougeon. La saison estivale du Théâtre de l'Ancien Presbytère vient à peine de se terminer que le Granbyen s'attaque à sa prochaine folie artistique: la pièce La Récré à l'intention des «grands» du primaire.

Martin Gougeon a l'habitude du théâtre jeunesse. Non seulement il enseigne aux enfants, mais il côtoie ce genre régulièrement. On se souvient notamment de la pièce Les Brownies présentée au Palace, de la commedia dell'arte Mentire et de Ma fête de carton en 2014, qui avait été vue par 1600 enfants de la région.

La Récré lui trottait dans la tête depuis un moment. «Mais on a dû mettre le projet sur la glace à cause des moyens de pression des enseignants l'an dernier», indique-t-il.

Comme en 2014, Martin Gougeon peut encore compter sur la collaboration de l'École secondaire du Verbe Divin, qui lui permettra d'offrir une bonne dizaine de représentations de La Récré, en décembre, dans sa salle de 200 places parfaite pour ce genre de spectacles.

C'est quoi, La Récré? C'est une comédie écrite à quatre mains - Martin Gougeon, Martin Boisclair, Laurie Gagné et le romancier François Gilbert -, jouée par deux comédiens professionnels - Laurie Gagné et Simon Dépôt -, qui interpréteront pas moins de 20 personnages.

Durant 45 minutes, les élèves de 4e, 5e et 6e année du primaire auront droit à 15 saynètes où il sera question de leur vie à l'école. Les amis, la famille, les profs, le sport, les petits problèmes, les bons coups... Tout y sera abordé à travers leur regard, promet Martin Gougeon, qui en est aussi le metteur en scène.

«Les jeunes sont habitués de zapper, alors on a choisi de leur présenter plusieurs petits sketchs. On rassemble présentement toutes les pièces du casse-tête. Il faut trouver le bon angle pour être branchés sur leur réalité, tout en évitant de les traiter en bébés», explique l'homme de théâtre.

Dans un décor inventif et minimaliste, comme L'Ancien Presbytère en a le secret, les comédiens changeront même de costumes sur scène, pour éviter les temps morts et initier les jeunes aux coulisses du théâtre. «On cherche à former le public de demain», fait remarquer M. Gougeon.

La Recré s'adresse à toutes les écoles de la région. Les enseignants intéressés n'ont qu'à réserver une date et une heure sur le site internet du théâtre au www.ancienpresbytere.com

Des capsules vidéo y seront bientôt diffusées pour préparer les jeunes à cette sortie théâtrale.

Bon été

Lorsqu'on lui a rendu visite, vendredi après-midi, Martin Gougeon avait les deux mains dans la peinture, occupé à rafraîchir des murs de son petit théâtre de la rue Saint-Charles, maintenant que le calme y est un peu revenu.

Ce dernier s'est d'ailleurs dit très satisfait de la réaction du public à la pièce Appel Sauvage, dont les représentations ont pris fin le 27 août. «On a été complet tous les soirs, sauf pour une supplémentaire en août. Je suis content. On sera là l'été prochain!», a-t-il assuré.

Tiens, un projet de plus.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer