Petit Festival, grands talents

Les deux jeunes gagnantes, Cynthia Marquis et Marine... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Les deux jeunes gagnantes, Cynthia Marquis et Marine Boulianne, auront l'occasion de performer lors du spectacle de clôture du Festival de la chanson de Granby, le 27 juillet prochain, au parc Daniel-Johnson.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Granby) N'ayez crainte pour l'avenir de la chanson au Québec. La crème de la crème de la relève jeunesse a performé brillamment, samedi après-midi à l'église St-Georges, lors de la finale du 3e Petit Festival de la chanson de Granby.

Au terme de dures délibérations entre le jury - formé des auteures-compositeurs-interprètes Sally Folk et Sarah Bourdon et du promoteur radio Jean-François Blanchet -, Cynthia Marquis et Marine Boulianne ont été couronnées dans leur catégorie respective, les 6 à 9 ans et les 10 à 13 ans.

Marine Boulianne, 10 ans, de La Malbaie, a offert une performance digne des grands en interprétant Je t'aime de Lara Fabian. «Je sais que je n'ai pas encore vécu de peine d'amour, a-t-elle pris soin de préciser devant une salle comble avant d'entamer sa chanson. Mais une peine d'amitié, oui. C'est donc pour ma meilleure amie.»

C'est à se demander comment une voix aussi puissante peut sortir d'un si petit corps. La jeune fille à la chevelure de feu a réussi à transmettre beaucoup d'émotion dans son interprétation et l'énergie qu'elle dégageait chaque fois qu'elle entonnait le refrain était frappante.

Cynthia Marquis, une Trifluvienne de 9 ans, s'est beaucoup démarquée dans la finale toute féminine des 6 à 9 ans. Retenez bien son nom, car on risque fort bien d'en entendre à nouveau parler. Elle a procuré des frissons au public en chantant Ma vie, de la comédie musicale Cats.

Tout comme Marine Boulianne, Cynthia Marquis a certainement charmé les juges grâce à sa voix tout en puissance.

Les deux jeunes gagnantes auront l'occasion de performer lors du spectacle de clôture du Festival de la chanson de Granby, le 27 juillet prochain, au parc Daniel-Johnson. Elles ont également remporté des bourses de 600$.

Trop de talents

Les autres concurrents ont été tout aussi talentueux, mais il fallait inévitablement trancher.

William Coallier - qu'on a pu voir dans le rôle du fils de Martin Matte dans Les beaux malaises - a terminé 2e et Alice Gagnon, 3e, dans la catégorie 10 à 13 ans.

Le jeune Coallier, 11 ans, de Sainte-Catherine, le seul garçon participant à la finale, a fait preuve d'une très belle énergie sur scène, avec la chanson Plus haut, comme les oiseaux de Sylvain Coallier et Daniel Laquerre.

Alice Gagnon a interprété de belle façon la chanson de Louis-Jean Cormier, Un monstre.

Du côté des 6 à 9 ans, Eulalie Leclair et Frédérique Roberge ont complété le podium.

La jeune Leclair, 8 ans, une native de Saint-Basile-le-Grand, a livré avec beaucoup d'assurance Je sais de Shy'm.

La plus jeune des finalistes, Frédérique Roberge, 7 ans, de Repentigny, a repris la chanson bien connue d'Édith Piaf, La vie en rose.

Les finalistes en 2e place ont reçu 300$ chacun, tandis que les 3es ont eu droit à une bourse de 100$.

Soulignons aussi la belle performance de Jade Cloutier, aussi âgée de 7 sept ans, provenant d'Acton Vale. La grande fan de la chanteuse Coeur de pirate a interprété Crier tout bas.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer