Petit Festival: il n'y a pas d'âge pour chanter!

Jade Cloutier et Elsa Hurtubise... (La Voix de l'Est)

Agrandir

Jade Cloutier et Elsa Hurtubise

La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Granby) Les «grandes personnes» ne sont plus seules à prendre part au Festival de la chanson. Depuis trois ans, de jeunes interprètes de 6 à 13 ans se lancent aussi dans la course, remplis d'espoir.

Le Petit Festival leur permet de découvrir la scène et de vivre un moment unique. Parmi tous les concurrents - ou plutôt les concurrentes, car les filles y sont en majorité -, huit candidats ont déjà été retenus chez les 6 à 9 ans pour la finale du samedi 20 août.

Chez les 10 à 13 ans, 16 prétendants choisis parmi une centaine de candidatures devront d'abord se soumettre à une ronde de demi-finale, le vendredi 19 août, avant que huit d'entre eux passent à la finale du samedi.

Ce jour-là, les 16 «élus» de tous âges se réuniront à l'église St-Georges de Granby devant public pour montrer de quel bois ils se chauffent... en français naturellement. Après avoir beaucoup répété leur pièce à la maison et suivi un atelier portant sur l'utilisation des équipements, les participants se pointeront le matin pour les tests de son officiels. Bref, la vraie affaire, mis à part le fait qu'ils chanteront sur des bandes musicales enregistrées.

Elsa Hurtubise, de Valcourt, fait partie des demi-finalistes de 10 à 13 ans. Malgré un premier essai non concluant l'an dernier, la fillette de 12 ans a tenté sa chance à nouveau cette année. Encouragée par sa prof de chant, Elsa a enregistré Au commencement du monde en studio, puis a envoyé le démo deux jours avant la date limite d'inscription. C'est cette pièce de Fred Pellerin qu'elle interprétera en demi-finale.

«On trouvait qu'elle me convenait. On a fait faire une trame sonore au piano et je me suis approprié la chanson», explique la demoiselle, dont la technique de chant est aujourd'hui plus solide et qui participe au Petit Festival «pour l'expérience de scène».

Elle attend maintenant le grand jour sans trop de nervosité. «Je gère bien mon stress. Je vais être plus nerveuse le matin même.»

Jade Cloutier fait quant à elle partie des lauréates de 6 à 9 ans. La petite de 7 ans d'Acton Vale a la chanson dans le sang et ne s'en prive pas. «Elle chantonne depuis qu'elle est bébé», fait remarquer sa mère. Malgré son jeune âge, elle a déjà fait belle figure au concours «Primaire en spectacle» et à son spectacle de fin d'année.

Samedi, elle offrira Crier tout bas de Coeur de pirate. Bon, elle est un peu inquiète pour sa «chorégraphie», mais pour le reste... «C'est comme si la scène, c'était à moi. Je me sens comme dans un spa ou une piscine!», lance la brunette de sa petite voix chantante.

Quand on demande au directeur général et artistique du Festival de la chanson, Pierre Fortier, si les participants sont trop jeunes pour un tel concours, la réponse ne se fait pas attendre. «C'est une belle expérience qu'on leur donne. Et tant les enfants que les parents semblent apprécier. C'est cute!», lance-t-il, en soulignant que déjà à cet âge, certains ont leur singularité et un talent détectable.

«C'est un ajout l'fun à la programmation. Ça devrait être là pour rester.»

Les lauréats du Petit Festival se partageront 2000$ en prix. Les détenteurs de la première place de chaque catégorie auront également l'occasion de se produire au spectacle de clôture du Festival le 27 août prochain au parc Daniel-Johnson.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer