Saint-Paul-d'Abbotsford: du rock aux Petits Cailloux

Martin Lavertu sur le site des spectacles présentés... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Martin Lavertu sur le site des spectacles présentés cette semaine au Vignoble Les Petits Cailloux.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Saint-Paul-d'Abbotsford) Est-il possible de marier les décibels et l'énergie brute d'un concert rock à la poésie pastorale d'un vignoble? Absolument! C'est en tout cas le défi que s'est lancé le propriétaire du Vignoble Les Petits Cailloux de Saint-Paul-d'Abbotsford en promettant d'offrir des soirées extérieures mémorables à ceux qui se déplaceront cette semaine pour entendre Marjo, Martin Deschamps, Breen Leboeuf, The Unplugged Band, Bodh'aktan et le groupe Brain Damage en hommage à Pink Floyd.

Martin Lavertu est un passionné de la vie. Le vol libre, le vin, la musique, l'architecture... Il touche à tout, sans demi-mesures. L'idée des concerts au vignoble est une «vraie folie», admet-il en riant, sans une once de regret. «Pourquoi je fais ça? Je ne le sais pas! C'est beaucoup de travail, beaucoup de temps et beaucoup d'argent. Ça couvre à peine les frais, mais j'aime ça. Et c'est une belle façon de faire connaître le vignoble», dit-il.

Lui et sa conjointe ont quand même une certaine expérience en matière d'organisation de spectacles. Il y a deux ans, le couple avait organisé une fête privée pour l'Action de grâce mettant en vedette Élie Dupuis et Léa Morgane de l'émission La Voix. Il semble que Martin Lavertu ait rapidement pris goût à ce «happening» musical automnal. «L'an dernier, je voulais quelque chose d'un peu plus spécial. Un jour, je revenais de Québec et j'écoutais du Pink Floyd dans la voiture. Je me suis dit que ce serait agréable d'entendre ça dans le vignoble. J'ai contacté Brain Damage et ils ont joué chez nous en octobre 2015. Il y avait entre 300 et 400 personnes. C'était hallucinant. Ce sont de vrais professionnels. Cette année, on les ramène aux Petits Cailloux, mais en août. Il va faire moins froid!», raconte l'entrepreneur.

Pour tout le monde

Pour ce premier «mini-festival» ouvert au grand public, Martin Lavertu présentera donc le spectacle du groupe-hommage Brain Damage le samedi 20 août en soirée. Les amateurs de la musique planante de Pink Floyd y entendront plusieurs grands succès - et d'autres pièces moins connues - issus de tous les albums du groupe culte.

Des projections laser vers le mont Yamaska et un spectacle pyrotechnique sont aussi au programme de cette soirée.

«Tant qu'à avoir une scène sur place, on a décidé d'en profiter! Alors on a invité d'autres artistes», explique l'organisateur, qui prépare l'événement depuis des mois.

Le jeudi 18 avril, le site accueillera d'abord The Unplugged Band, un quatuor spécialisé dans les reprises rock en version acoustique, puis le groupe Bodh'aktan montera sur scène avec ses airs à saveur québécoise, celtique et même punk-rock.

Le lendemain, 19 avril, Marjo réchauffera le public de 19 h 30 à 20 h 30, avant que le duo Breen Leboeuf/Martin Deschamps prenne la relève en fin de soirée.

Le choix de ces artistes, laisse entendre Martin Lavertu, provient des commentaires des internautes sur Facebook et de ses envies personnelles.

Jusqu'à 500 personnes pourront assister à chacune des soirées, qui auront lieu beau temps, mauvais temps.

Sur place, le public aura droit à des installations de qualité, promet M. Lavertu, dont une grande scène couverte et installée en partie au-dessus des vignes, un amphithéâtre naturel en plateau, 20 000 watts de son, des jeux de lumière et, surtout, une vue magnifique sur la vallée et les couchers de soleil.

«Notre slogan ici, c'est "Le vignoble par excellence pour éveiller vos sens". Avec ces concerts, vos sens devraient être pas mal éveillés!»

Le vin et la bouffe s'inviteront également à la fête. Bouffe de rue (jeudi et vendredi), méchoui (samedi) et 5 à 7 vins et fromages (tous les soirs) seront offerts aux mélomanes qui désireront arriver plus tôt et se sustenter sur place.

Pour s'informer sur les concerts et l'horaire, et se procurer des billets, on visite le site www.lespetitscailloux.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer