Richard Leclerc s'affiche au Cafetier

Le publicitaire Richard Leclerc expose présentement quelques-unes de... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le publicitaire Richard Leclerc expose présentement quelques-unes de ses affiches préférées au Cafetier de Sutton.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Sutton) On connaît le Suttonnais Richard Leclerc pour son engagement dans une multitude de causes et d'événements. Ce qu'on connaît moins, c'est la quantité - et la qualité - de campagnes publicitaires qu'il a créées durant sa carrière. Le bistro Le Cafetier de Sutton présente, ce mois-ci, quelques-unes des affiches qui ont fait la réputation du directeur de création.

Ce n'est pas la première présence artistique de Richard Leclerc au Cafetier. Il y a déjà présenté deux expositions de photos d'ici et d'ailleurs. Il était justement en préparation de sa troisième exposition, prévue pour décembre prochain, lorsque ses plans ont changé.

En raison d'un concours de circonstances, les propriétaires du café lui ont plutôt proposé d'orner les murs de leur commerce durant tout le mois d'août. Les photos n'étaient pas prêtes, mais l'idée des affiches lui est rapidement venue à l'esprit.

«Il y avait là une belle opportunité, dit-il. J'ai regardé autour de moi, dans mon bureau, et j'avais un bon départ!» Certaines étaient encadrées, d'autres simplement roulées dans son grenier. «Je les ai ressorties, en dirigeant mon choix vers les publicités sociétales, car c'est maintenant ce qui me définit le mieux.»

Un tournant

En 1986, Richard Leclerc a réalisé la campagne publicitaire soulignant le 25e anniversaire de l'organisme Amnistie internationale. Ce contrat, raconte-t-il, a été un tournant dans sa carrière. «C'est là que j'ai réalisé que la publicité pouvait aussi être utilisée pour de bonnes causes, pour faire changer les choses.»

Les curieux qui s'arrêteront au Cafetier découvriront 25 affiches, dont celle d'Hergé\Tintin conçu avec Gérard Dansereau, lauréate d'un Coq d'or en 1988, l'affiche de Vittorio pour le Salon des métiers d'art en 2000, ainsi qu'une autre de Dansereau pour laquelle Richard Leclerc avait remporté un prix en 1999 pour son slogan «Métiers d'art de vivre!».

Des copies de ces trois images sont d'ailleurs en vente au coût de 25$ pour venir en aide à la Maison de répit Gilles-Carle, dont Richard Leclerc est le vice-président.

«Je travaille beaucoup à Montréal, à Québec et à l'étranger, mais peu de gens savent ce que je fais. Cette exposition est une façon pour moi de faire connaître ma production. Ce sont toutes des images qui ont sens pour moi», confie le cofondateur de Publici-Terre.

L'exposition se tient jusqu'au 31 août.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer