Une expo à ciel ouvert à Granby

On peut voir quelques-uns des meilleurs clichés sportifs... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

On peut voir quelques-uns des meilleurs clichés sportifs du photographe Bernard Brault (à gauche) cet été près de l'Estriade. L'invitation lui a été lancée par son bon ami Stéphane Champagne.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Granby) Depuis quelques jours, les cyclistes et les piétons qui foulent l'Estriade à proximité de la rue Long et de la passerelle Miner à Granby ont une excellente raison de suspendre leur promenade quelques minutes. Le photographe Bernard Brault y expose une brochette de ses meilleurs clichés de sport. En grand format, en couleur et en plein air de surcroît.

La réputation de l'homme n'est plus à faire. En 40 ans de carrière - dont 32 ans à l'emploi du quotidien La Presse -, il a remporté près de 300 prix et mentions aux quatre coins de la planète. L'univers sportif a toujours été son domaine de prédilection.

Au fil des décennies, Bernard Brault a couvert diverses équipes - dont le Canadien de Montréal -, les Jeux olympiques et toutes les grandes compétitions sportives, rapportant des millions d'images, qu'il conserve précieusement dans ses archives. «Je garde tout!», confie-t-il. Il garde tout, mais il expose rarement. Aussi bien en profiter.

L'initiative revient au Granbyen Stéphane Champagne, qui rêve éveillé de transformer ce site aux abords de la piste cyclable en un jardin ornemental. «Il y a longtemps que je lorgne cet endroit. Il n'y a rien ici; c'est parfait pour créer quelque chose, explique-t-il avec enthousiasme. Le projet est avancé, Lise Deslauriers de la Société d'horticulture de Granby m'a donné un coup de main, mais j'ai fait la demande à la Ville trop tard pour que ça se réalise cette année.»

D'ici à ce que cette idée prenne vie pour de bon, il a imaginé une autre façon d'embellir l'endroit: présenter des photos de Bernard Brault. «Consciemment ou pas, j'ai voulu rendre hommage à un ami et à un photographe de génie, confie-t-il.

Journaliste et lui-même photographe, Stéphane Champagne s'est lié d'amitié avec M. Brault il y a quelques années. Ensemble, ils ont publié deux livres sur leur passion commune, dont Je réussis mes photos, devenu un best-seller au Québec.

«Bernard avait exposé l'an dernier à Saint-Jean-sur Richelieu et ces clichés reposaient dans son garage. J'ai appelé le maire Bonin en juin dernier pour lui suggérer d'en faire une exposition extérieure ici. Il a accepté avec joie», explique-t-il. Grâce aux employés de la Ville et à du matériel existant, les passants ont maintenant accès à un sentier de gravier ponctué de 32 clichés de sport. Ces morceaux choisis datent de 1975 à 2015.

Boxe, ski acrobatique, nage synchronisée, golf, hockey... Bernard Brault y saisit l'instant et l'émotion avec un brio peu commun, comme s'il nous racontait, chaque fois, une histoire.

«Ces photos sont parmi mes favorites des dernières années. Il y a là beaucoup d'événements dont les gens se souviennent», raconte le principal intéressé, visiblement ravi de l'initiative de M. Champagne. «C'est toujours un privilège pour moi d'exposer. J'aime que ça se passe dans un sentier, que ce soit ouvert à tout le monde. Les meilleures expositions ont souvent lieu dans des endroits particuliers.»

À l'épreuve des intempéries, ses images devraient être exposées jusqu'à l'Action de grâce.

Stéphane Champagne compte par ailleurs faire de ce concept d'exposition photographique une tradition annuelle... qui s'insérera parfaitement dans son jardin ornemental.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer