Une formule concentrée pour les Shows du Parvis

La Granbyenne Sandra Grenier assurera la première partie... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

La Granbyenne Sandra Grenier assurera la première partie d'Elizabeth Blouin-Brathwaite, le jeudi 4 août prochain.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Élise Faucher
La Voix de l'Est

(Granby) Pour une sixième année, le parvis de l'église Notre-Dame de Granby se transformera en scène de spectacle à l'occasion des Shows du Parvis, les 3, 4 et 5 août prochains. L'événement, anciennement connu sous le nom des Jeudis Shows sur le Perron, propose une nouvelle formule: trois soirées musicales consécutives au lieu de huit jeudis.

les show du parvis eglise notre dame jean... - image 1.0

Agrandir

les show du parvis eglise notre dame jean bruneau

Le concept a été repensé pour alléger la tâche de l'équipe technique, qui n'aura pas à s'installer et se désinstaller pendant huit semaines. «C'est plus rentable de condenser sur trois soirs», ajoute le directeur artistique et coordonnateur de l'événement, Jean Bruneau.

Les projections multimédias et 3D qui avaient ravi la population lors de la dernière édition ne seront pas de retour. «Ce n'était pas dans les plans de la culture à Granby», a indiqué M. Bruneau, qui ne cache pas sa déception. «L'an passé, on avait travaillé fort, ça avait été un grand succès», dit-il, précisant que cette décision était hors de son contrôle.

La Ville avait accordé 25 000$ pour animer la façade de l'église de jeux d'animation de style mapping en août 2015. Un investissement dont le maire, Pascal Bonin, s'était félicité à l'époque.

Musique grand public

«On dit que les jeunes ne sortent pas, mais là ils vont sortir!», lance le fondateur de l'événement, Jean Bruneau. Pour attirer de 400 à 800 personnes chaque soir comme par les années précédentes, il a misé sur une programmation aux styles musicaux variés.

«Les groupes de cover, c'est grand public», précise le directeur artistique, qui a aussi tenu à laisser une grande place aux talents locaux. La formation RoadHouse, par exemple, compte 6 musiciens originaires de Granby.

Les trois soirs, les spectacles débuteront à 19 h et se termineront vers 22 h 30. Les gens sont invités à amener leur chaise en plus des estrades qui seront installées. «On garde le devant de la scène libre. On veut que les gens bougent, dansent pour faire lever le party!» mentionne Caroline Paquette, adjointe à la coordination.

Les deux organisateurs sont assurés que l'ambiance sera festive. «L'espace est là pour ça, ni trop petit, ni trop grand», précise Mme Paquette.

En cas de pluie, les spectacles se dérouleront à l'intérieur de l'église.

Programmation

Le mercredi 3 août, la formation RoadHouse reprendra des succès populaires des années 50 à aujourd'hui, de Elvis aux Beatles en passant par Michael Jackson et Éric Lapointe. Le duo Bergevin/Daigle assurera la première partie.

Vedette de la soirée du jeudi, la chanteuse Elizabeth Blouin-Brathwaite présentera son répertoire pop-groove en s'accompagnant aux percussions. Elle sera précédée de la Granbyenne Sandra Grenier, qui interprètera des airs connus.

L'événement clôturera en force, le vendredi, avec Monsters of Rock et ses reprises d'AC/DC, Aerosmith, Metallica, Guns N' Roses et autres grands du rock. Le groupe Silver aura au préalable réchauffé la foule avec son hommage à Nirvana.

Pour tous les détails de la programmation, visitez showduparvis.com.

Au profit de la Maison des jeunes

En nouveauté cette année, un photomaton sera installé pour que tous puissent immortaliser leur soirée. Les photos loufoques pourront être partagées via les réseaux sociaux ou imprimées instantanément. Tous les profits générés par la cabine photo seront remis à la Maison des jeunes de Granby La Barak.

C'est d'ailleurs pour soutenir l'organisme qu'une contribution volontaire sera demandée aux spectateurs. Les profits réalisés par la cantine, sur place dès 18 h, serviront également à financer les activités de «La Barak».

Des jeunes âgés de 12 à 17 ans s'impliqueront dans l'événement en occupant divers postes de soutien. Certains d'entre eux offriront également une prestation musicale, sous la supervision du musicien professionnel Simon Daigle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer