Shakespeare à la plage à Lac-Brome

The Tragedy of Julius Ceasar sera interprétée par... (fournie par Valérie Baron, Théâtre Répercussion)

Agrandir

The Tragedy of Julius Ceasar sera interprétée par une distribution entièrement féminine.

fournie par Valérie Baron, Théâtre Répercussion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Lac-Brome) Les grands classiques sont à l'honneur à Lac-Brome ces jours-ci. Après avoir eu droit au meilleur de l'oeuvre de Molière récemment, les amateurs de théâtre pourront assister, ce samedi, à la pièce The Tragedy of Julius Ceasar de William Shakespeare. Gratuitement et à la belle étoile, s'il vous plaît.

Depuis quatre ans, l'Association littéraire de Knowlton invite le Théâtre Répercussion de Montréal à faire un arrêt à la plage Douglass pour y offrir des oeuvres choisies du célèbre dramaturge anglais. À ce jour, on y a présenté A Midsummer Night's Dream (Un songe d'une nuit d'été), Harry The King et Twelfth Night (La Nuit des rois).

Ces visites estivales s'inscrivent dans la tournée «Shakespeare-in-the-Park» du Théâtre Répercussion présentée dans la grande région de Montréal. Lac-Brome fait partie des municipalités les plus éloignées de son itinéraire.

Arrivée samedi après-midi, l'équipe s'activera à monter la scène extérieure sur la plage pour que tout soit fin prêt pour la représentation de 19 h.

Avec The Tragedy of Julius Ceasar, cette année, le théâtre fait preuve d'une grande audace, en confiant tous les rôles masculins à des femmes. Elles sont 12 à faire vivre cette histoire pourtant hautement virile, où il est question de complot, de guerre de pouvoir et d'ambition. 

Bien que la pièce originale ait été écrite au 16e siècle, la metteure en scène Amanda Kellock a voulu situer l'action dans un lointain futur. Décrite comme un «thriller politique électrisant et réinventé», cette oeuvre aura de quoi surprendre le public avec ses Brutus, Jules César, Antoine et compagnie sous des traits féminins.

«Ce sera fascinant de voir comment les actrices interpréteront les valeurs traditionnellement masculines véhiculées par la pièce, fait remarquer le président du Festival littéraire de Knowlton, Philip Lanthier. C'est tout à fait possible. Je me rappelle avoir vu Macbeth à l'université Bishop's. C'était joué par des femmes et les gens avaient beaucoup apprécié.»

Et pourquoi choisir la plage Douglass pour tenir ce genre d'événement théâtral?

«L'endroit est idéal pour des pièces de théâtre. Il y a le site près de l'eau, il y a du stationnement et l'ambiance y est magique. Les acteurs peuvent même se baigner dans le lac! C'est un lieu spécial», explique M. Lanthier.

Il doit, en effet, s'y passer quelque chose de particulier, car presque 400 personnes assistent à la production chaque année.

Aussi en français

La bonne nouvelle, c'est qu'il n'est pas nécessaire de parler anglais pour apprécier le spectacle. Le Théâtre Répercussion s'est associé avec la boîte Plank Design pour offrir au public des sous-titres en français. À l'aide d'un appareil mobile, il suffit d'aller gratuitement sur le site web theatre.plank.co pour consulter l'ensemble du texte. Durant la pièce, la scène en cours clignotera en rouge, permettant ainsi aux spectateurs francophones de ne rien perdre du récit.

Transport

Pour faciliter les déplacements des visiteurs, une navette gratuite circulera toutes les 20 minutes - entre 17 h 30 et 19 h - entre la plage et les trois sites suivants: le Centre communautaire (270, Victoria), la Knowlton Academy (81, Victoria) et l'intersection des rues Lakeside et Victoria. Elle sera également en service après le spectacle.

En cas de mauvais temps, la pièce sera présentée dans le gymnase de l'école Knowlton Academy.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer