Prendre l'air et voir de l'art

L'art sculptural s'invite dans les jardins du Domaine... (fournie)

Agrandir

L'art sculptural s'invite dans les jardins du Domaine des Côtes d'Ardoise, à Dunham, jusqu'au 23 octobre.

fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Dunham) Pourquoi s'enfermer dans une salle d'exposition ou une galerie quand on peut admirer des oeuvres d'art au grand air? C'est ce que propose, pour une 16e année consécutive, l'événement Nature et Création, le plus grand jardin de sculptures au Québec.

Encore une fois, les visiteurs ont rendez-vous sur le site du vignoble Domaine des Côtes d'Ardoise à Dunham, où 90 sculpteurs et sculptrices de partout au Québec exposent le fruit de leur travail. Lancé cette semaine, Nature et Création se poursuivra jusqu'au 23 octobre sous la présidence d'honneur de l'homme d'affaires Luc Wiseman.

En déambulant à travers les jardins, les amateurs d'art peuvent admirer 130 oeuvres figuratives ou abstraites, faites de métal, de bois, de pierre, de verre et même de matériaux recyclés, certaines atteignant jusqu'à 12 pieds de hauteur.

Un peu plus de 100 autres sculptures, de petit format, sont également exposées à l'intérieur de la petite galerie d'art du domaine. Pour s'afficher à couvert, les participants doivent présenter au moins une oeuvre de grande taille à l'extérieur, précise l'organisateur de Nature et Création, Jean-Pierre Ménard, lui-même sculpteur.

Le deuxième art

«La sculpture, c'est le deuxième art. Certains pensent qu'elle date de Rodin, mais non. Ça remonte à Rome, à l'Égypte, à la Grèce... On veut que les gens redécouvrent la sculpture à travers cet événement», affirme-t-il.

Ce dernier insiste: d'année en année, Nature et Création se fait un point d'honneur d'offrir du nouveau matériel aux visiteurs. Au moins 80 % des oeuvres sont renouvelées, assure-t-il.

Si l'événement compte un noyau d'une quarantaine d'artistes fidèles, d'autres créateurs vont et viennent chaque année, assurant du même coup une certaine diversité d'offres et de styles.

Cela fait dire à M. Ménard que même après 16 ans, Nature et Création n'est pas prêt de s'éteindre. Au contraire, l'organisateur rêve d'en faire un jour un événement international accueillant des artistes de l'extérieur du pays. Un volet symposium - où des sculpteurs créeraient sur place en direct - pourrait également s'ajouter à l'exposition.

Bon an mal an, entre 20 000 et 25 000 personnes sillonnent le sentier de sculptures, et on en espère autant cet été. Pour attirer le plus d'amateurs possible, l'événement s'annonce notamment via la page Facebook «Nature et création au vignoble. Domaine des côtes d'Ardoise».

Envie d'y aller?

Le Domaine des Côtes d'Ardoise est situé au 879, rue Bruce (route 202) à Dunham. L'exposition est accessible de jour. Les visiteurs de 12 ans et plus doivent débourser 2$.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer