Un nouveau lieu de spectacle à Sutton

L'ajout de nombreux panneaux acoustiques verticaux a permis... (Fournie)

Agrandir

L'ajout de nombreux panneaux acoustiques verticaux a permis de bonifier considérablement la sonorisation du gymnase de l'école de Sutton.

Fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Sutton) À Sutton, on a choisi de joindre l'utile à l'agréable. Le gymnase de l'école primaire locale servira également de salle de spectacle au besoin. Ce nouveau lieu de diffusion, qui n'a pas encore de nom, sera inauguré en grande pompe ce samedi 16 juillet.

Déjà à l'époque où l'organisme culturel Espace Sutton organisait son événement Tableaux vivants dans les années 2000, l'idée flottait dans l'air, rappelle son président Roland Degani. «Nous n'avions jamais de salles assez grandes pour tenir cette activité», rappelle-t-il.

Lorsque l'organisme a repris ses activités après une pause, le sujet de la salle est revenu tout naturellement sur le tapis. «En 2013, on a fait une demande de subvention au Pacte rural pour l'achat d'une scène mobile. On avait reçu 13 000 $.»

Entretemps, Espace Sutton a toutefois réalisé que le gymnase de l'école de Sutton, un établissement bilingue, souffrait d'un important problème de bruit. La possibilité d'ajouter une vocation à ce vaste espace s'est alors imposée.

«Il y avait un potentiel de plus de 400 places dans ce gymnase. Si on ajoutait des panneaux acoustiques, on pouvait en faire un lieu de spectacle. Avec la permission de la MRC, on a donc plutôt investi les 13 000 $ dans ce projet qui totalisait 37 000 $. La Commission scolaire Eastern Townships a donné 10 000 $, la Commission scolaire du Val-des-Cerfs a injecté le même montant et Espace Sutton a fourni environ 5000 $», explique M. Degani.

L'ajout de 225 écrans acoustiques verticaux au plafond et de 16 autres répartis sur les murs est venu corriger la propagation du son dans le gymnase. De ce fait, l'initiative d'Espace Sutton permet de faire d'une pierre deux coups: améliorer la santé auditive des enfants et des enseignants - en réduisant substantiellement le nombre de décibels dans le gymnase - et offrir à la communauté une salle de spectacle dotée d'une bonne acoustique.

L'aménagement de loges, assure M. Degani, n'est pas un problème. Le gymnase possède également une scène surélevée.

Spectacles en tous genres

La municipalité de Sutton a convenu de gérer la salle en dehors des heures d'école. Bien qu'aucune programmation officielle n'ait été annoncée à ce jour - outre la tenue d'un bal d'Halloween -, Roland Degani affirme qu'une salle de cette taille permettra d'accueillir des artistes de renom à Sutton. Des chanteurs, bien sûr, autant que des humoristes. «On n'est fermés à rien», fait remarquer le président d'Espace Sutton, dont la diffusion artistique fait partie de sa mission.

Selon ce dernier, le nouvel endroit pourra aussi héberger l'événement Tableaux vivants, qui devrait faire un retour en 2018.

«Cabaret party»

Maintenant que le projet est complété, l'heure est aux réjouissances à Sutton. Ce samedi, les citoyens et vacanciers sont conviés à la fête d'ouverture qui, pour l'occasion, prendra des airs de «cabaret party» avec petites tables et piste de danse. À compter de 19 h 30, les personnes présentes pourront entendre le blues/R&B/funk de la formation Black N Light et le répertoire animé de Loco Jam Band. Outre ces deux formations locales, qui auront pour mandat de faire danser les invités, d'autres surprises devraient s'ajouter au programme, laisse entendre M. Degani.

Ce dernier ne cache pas que ce lancement sera aussi l'occasion de tester la capacité de la salle.

Pour connaître les prix ou réserver une table pour six ou des billets individuels, on peut joindre le 450-538-8062 ou visiter le www.espacesutton.com.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer