Granby au Combat des villes

Antoine Bossé et François Côté ont pris part... (Radio-Canada)

Agrandir

Antoine Bossé et François Côté ont pris part au Combat des villes dans le but avoué de faire honneur à Granby.

Radio-Canada

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

Une nouvelle émission de bouffe prendra l'affiche lundi soir prochain pour tout l'été. Plutôt que de jouer sur les rivalités individuelles, Radio-Canada mise cette fois sur la fierté des régions. Place donc au Combat des villes, qui mettra en vedette deux chefs de Granby, François Côté et Antoine Bossé.

Le premier est copropriétaire du restaurant L'Impérial, le second prévoit ouvrir son propre restaurant, L'Esmond, cet automne à Granby.

L'un et l'autre faisaient partie des nombreux cuisiniers professionnels, provenant de plus de 50 municipalités, tentés par cette expérience télévisuelle. Antoine avait été référé par un ami, François avait été mis au courant par une recherchiste. Tous les deux ont plongé avec enthousiasme dans le processus d'audition.

«J'avais regretté de ne pas avoir participé à l'émission Les Chefs, La Brigade l'an dernier, alors j'ai choisi d'y aller. Je n'avais rien à perdre!», fait remarquer Antoine, 25 ans.

Les deux hommes se connaissaient de vue, mais ont rapidement dû se serrer les coudes après avoir appris qu'ils avaient été retenus... et jumelés. «On voulait amener Granby le plus loin possible dans la compétition, fait remarquer François Côté, 35 ans. On a développé une très belle complicité. On souhaitait s'amuser et donner un bon spectacle.»

Dix duos représentant autant de villes ont été retenus pour la première émission, qui sera diffusée le 20 juin à 20 h.

Après avoir visionné un extrait du premier épisode et la totalité du second, La Voix de l'Est vous confirme que l'adrénaline sera au menu de cette production estivale. Décrite par le diffuseur comme «LA compétition culinaire ultime», Le Combat des villes est animé par Bianca Gervais et Sébastien Benoit, qui seront accompagnés semaine après semaine par les grands chefs Daniel Vézina et Normand Laprise dans le rôle des juges.

Les participants se battront pour l'honneur, mais aussi pour un total de 40 000$ en bourses.

Relevé et intense

On ne divulguera pas ici le gagnant du premier duel du 27 juin qui mettra aux prises Chelsea et Saguenay. Disons seulement que la compétition sera relevée, féroce et riche en défis.

La paire granbyenne entrera officiellement en scène le 4 juillet. Ils ne peuvent rien dévoiler sur l'issue du «combat», bien sûr. Reste que le tournage, réalisé en mai dernier, semble avoir été intense. «Ça nous sortait de notre zone de confort. C'était stressant, mais je le referais», lance Antoine Bossé.

François Côté, lui, affirme y avoir vu de grands talents.

Quant aux juges Vézina et Laprise, ils ont été «très honnêtes», estime le chef de L'Impérial. «Ils n'étaient ni condescendants ni durs. Mais ils étaient parfois très surprenants dans leurs commentaires.»

«Je n'étais pas toujours d'accord avec eux, mais c'était constructif comme remarques», ajoute son complice.

Maintenant qu'ils se connaissent mieux, que pense Antoine de François? «C'est un gars spontané, qui mérite amplement ses galons. J'ai été choyé d'avoir été jumelé à lui. Ensemble, on a tous les deux appris des trucs pour mieux travailler.»

L'aîné, quant à lui, décrit son jeune complice comme un bon vivant doté d'un sens de l'humour aiguisé et de beaucoup de talent. «Il va sûrement devenir un bon entrepreneur!»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer