Les Festifolies font appel à la population

Dans le but d'inclure davantage d'activités pour les... (Fournie)

Agrandir

Dans le but d'inclure davantage d'activités pour les enfants à sa programmation, le festival des Festifolies en Armandie lance une campagne de sociofinancement.

Fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Élise Faucher
La Voix de l'Est

(Saint-Armand) Dans le but d'inclure davantage d'activités pour les enfants à sa programmation, le festival des Festifolies en Armandie lance une campagne de sociofinancement. L'objectif: récolter 2000 $ en dons d'ici le 16 juin.

Le festival proposait déjà des activités pour les enfants et les préados lors des deux dernières années. Mais pour cette troisième édition, c'est vraiment sur eux qu'on met l'accent. «Je dis toujours que les enfants sont les consommateurs de culture de demain», mentionne le directeur et fondateur des Festifolies, François Marcotte. Il croit fermement que c'est la relève qui permettra au festival de poursuivre sa mission d'animer la vie culturelle de Saint-Armand. «Si on va chercher de plus en plus d'enfants et qu'on les met en contact avec des artistes, on va leur donner le goût de consommer de la culture», poursuit-il.

Parmi ces artistes, il nomme le collectif montréalais En masse, qui animera des ateliers de création d'oeuvres d'art, le bédéiste Siris, le slammeur David Goudreault et la romancière Kim Thúy. Ces activités requièrent des dépenses de 1600 $, plus 400 $ pour l'achat de matériel. Mais la générosité des gens est parfois sans limites... François Marcotte croise les doigts. «Si par bonheur on dépasse notre objectif, on va pouvoir ajouter des amuseurs publics, des clowns, des magiciens.»

Sociofinancement

C'est la première année que le festival de Saint-Armand a recours à une campagne de sociofinancement, la recherche de commandites dans le milieu culturel se faisant de plus en plus difficile. «Le bassin d'entreprises prêtes à donner un coup de main est restreint, donc elles sont extrêmement sollicitées», explique François Marcotte. Il espère que la nouvelle formule saura trouver écho auprès du public. «On trouvait que c'était une façon sympathique d'aller rejoindre les gens qui ont une certaine forme d'affection pour notre festival», relate le fondateur, amoureux de l'art sous toutes ces formes.

La campagne a atteint 13 % de son objectif jusqu'à présent. Les dons se font en ligne sur le site www.festifolies.org. Le paiement par carte de crédit est sécurisé. «L'idée c'est que les gens donnent un montant et obtiennent un cadeau en échange.» Par exemple, en donnant 40 $, vous obtenez un forfait pour deux personnes au vignoble, d'une valeur de 100 $.

Programmation

Du 17 au 19 juin, une foule d'activités culturelles gratuites auront lieu sur le quai de Philipsburg. Ateliers culinaires et maquillage carnavalesque sont prévus pour les enfants, en plus des activités que la campagne de sociofinancement rendra (souhaitons-le) possibles.

Sous la supervision de trois artistes professionnels, les festivaliers seront invités à peindre les cabanes à pêche bordant les rives du lac Philipsburg pour en faire des oeuvres d'art.

Autre nouveauté cette année: la course des bateaux-dragons sur le lac Champlain, au profit de Fondation de l'Hôpital Brome-Missisquoi-Perkins. Les équipes formées par huit entreprises de la région s'affronteront dans cette compétition amicale. «Ça va brasser après la course !» lance François Marcotte, ajoutant que le groupe frelighsbourgeois Never Tête Enough montera sur scène pour assurer l'ambiance musicale du dimanche après-midi avec son hip-hop ludique à la Radio Radio. D'ailleurs, François Marcotte mise sur la portion musicale des Festifolies pour attirer les adolescents et les adultes.

Tête d'affiche du festival et demeurant dans la région, Gregory Charles donnera un concert à l'église de Saint-Armand, dimanche 19 juin à 16 h. Les billets sont en vente au coût de 45 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer