L'élève aux côtés du maître

Les Granbyennes Krystel Nadeau et Maxyme Bouchard ont... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

Les Granbyennes Krystel Nadeau et Maxyme Bouchard ont été retenues au concours Jeunes Espoirs dans leurs catégories d'âge respectives.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Granby) Il y aura un peu de Granby au prochain Téléthon Opération Enfant Soleil, qui sera diffusé en direct sur les ondes de TVA les 4 et 5 juin prochains. Krystel Nadeau et Maxyme Bouchard prendront part au concours Jeunes Espoirs, qui permet à de jeunes talents des quatre coins du Québec de chanter devant un public au cours de la nuit.

Parrainé cette année par Jérôme Couture, qu'on a découvert à La Voix, le concours est ouvert à tous les chanteurs amateurs de 12 à 21 ans. Dans les jours précédant la tenue du téléthon, les finalistes participeront à des répétitions afin d'être fin prêts pour leur moment de gloire, prévu entre 3 h et 7 h, le matin du 5 juin. Les Soeurs Riverin ont pour leur part été nommées juges pour cette 23e édition du concours. Le vainqueur de chaque catégorie d'âge, de même que de la catégorie auteur-compositeur-interprète, quittera le téléthon avec une bourse de 1000 $. Ceux qui obtiendront le Coup de coeur du jury toucheront un montant de 250 $.

Rouler sa bosse

Il s'agira d'une troisième participation consécutive au téléthon pour Krystel Nadeau, qui s'est taillé une place parmi les six finalistes de 16 à 21 ans. Avec le temps, l'expérience est moins angoissante, mais la fébrilité, elle, est toujours au rendez-vous. «L'important, c'est de garder sa voix prête pour la scène, même si je risque de chanter entre 4 h 30 et 6 h 30. J'ai fini par développer des trucs», confie-t-elle à La Voix de l'Est.

Lors du concours, la jeune femme de 20 ans interprétera la pièce Ex's & Oh's d'Elle King. «C'est le jury qui a choisi la chanson, mais ça sera plus jazzy, dit-elle. Je me suis approprié la chanson, ça va sonner comme du Krystel Nadeau.»

Krystel roule sa bosse depuis quelque temps déjà. Après avoir remporté la finale régionale de Cégeps en spectacle, en 2014, elle a gagné au printemps dernier le prix Coup de coeur du public au concours Ma Première Place des Arts.

Être soi-même sur scène

Depuis, elle continue à se produire ici et là, et sa passion pour la musique est toujours aussi vive. À tel point que depuis janvier, elle partage celle-ci avec de jeunes apprentis à l'académie Musikarts.

L'une de ses protégées, Maxyme Bouchard, a d'ailleurs elle aussi été retenue pour le concours, cette fois dans la catégorie des interprètes de 12-15 ans.

«C'est un bel adon qu'on s'y retrouve toutes les deux, confie Krystel. En fait, je n'étais pas supposée participer parce que je devais aller en Europe à cette date-là, mais mon voyage a été annulé. Maxyme m'a poussée à m'inscrire, comme moi je l'avais incitée à le faire. C'est tellement un beau tremplin!», de dire l'aînée.

L'adolescente de 13 ans, pour sa part, n'est pas vraiment nerveuse puisque c'est sur scène qu'elle dit se sentir la plus à l'aise. «En fait, c'est juste au moment de monter sur scène que j'ai le trac!», lance la jeune fille, qui suit des cours de chant depuis plus de huit ans.

Maxyme est une habituée des concours. Lauréate de Talents en Nord en 2012, elle s'est aussi mesurée au Festival de la chanson de Saint-Ambroise, où elle est à nouveau demi-finaliste cette année, en plus d'avoir bien figuré au Petit Festival de la chanson de Granby et au Festival de la chanson des Laurentides.

Au concours Jeunes Espoirs, celle qui pousse la note depuis sa plus tendre enfance interprétera Something New, de la jeune prodige Nikki Yanofsky. «Mon style musical, c'est un peu comme une boîte à surprises, explique-t-elle. J'aime toucher à tout.»

Une chose est sûre, une grande complicité unit l'élève et le maître, qui n'ont que de bons mots l'une pour l'autre. «Maxyme, c'est une fille très fonceuse. Elle a tellement d'avenir, affirme Krystel. C'est gratifiant de voir ton élève se démarquer et briller comme ça.»

Parfois, les rôles sont inversés. «Je n'ai pas vraiment de mentor, mais Maxyme m'encourage beaucoup et me donne aussi des conseils, note Krystel. Ça va être fantastique de vivre ça ensemble.»

D'ici là, le duo fera partie du spectacle Top Zone, à l'école secondaire du Verbe Divin, ce samedi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer