Madessimo Madness: week-end rythmé en vue

Nancy Madison, propriétaire de l'école de danse latine... (Fournie)

Agrandir

Nancy Madison, propriétaire de l'école de danse latine Madessimo de Granby attend beaucoup de visite en fin de semaine alors qu'elle sera à la tête de l'événement Madessimo Madness au Castel Spa & Confort. Une grande célébration de la danse latine.

Fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabelle Gaboriault
La Voix de l'Est

La salsa sera servie à toutes les sauces ce week-end entre les murs de l'hôtel Castel Spa & Confort de Granby alors que se tiendra l'événement Madessimo Madness. Au programme : de la danse, plus de 1000 participants et des professionnels venus de partout sur la planète. Une idée importée par Nancy Madison de l'école de danse latine Madessimo de Granby.

Après avoir participé à divers congrès de danse un peu partout dans le monde — Los Angeles, Las Vegas, Miami, France, Vancouver et Toronto , Nancy Madison a décidé d'inviter les gens à célébrer toutes ces danses aux tempos envoûtants ici, dans son coin de pays. Au cours des cinq dernières années, Madessimo Madness s'est tenu à Bromont. Comme l'événement gagnait chaque année en popularité, l'organisatrice s'est vue contrainte de trouver un endroit lui offrant plus d'espace.

« Au retour d'un congrès à Vancouver, il y a quelques années, j'ai voulu reproduire l'ambiance familiale vécue là-bas », raconte la femme d'affaires qui danse depuis 16 ans et qui gère son école, située rue Boivin à Granby, depuis 13 ans.

Lors du congrès Madessimo Madness, Nancy Madison propose plus de 35 cours différents et 70 spectacles. « Une personne débutante, après 15 heures de cours, sortira intermédiaire, souligne-t-elle. Ce week-end de trois jours aide à acquérir divers mouvements. »

Et aux danseurs avancés, l'événement permettra de découvrir ce qui se fait de nouveau dans le domaine de la danse latine. « C'est comme un congrès pour les coiffeuses, illustre la dynamique danseuse. On découvre les nouveautés ! »

Tout ça en compagnie des meilleurs. Par exemple, Jhon Narvaez et Andrew Cervantes, les champions du monde de salsa en couple de même sexe, seront sur place. Les champions canadiens de bachata, Harold et Regan, et ceux de kizomba, Ruddy et Esther, venus de France et d'Allemagne, viendront aussi partager leur savoir-faire. « Je suis honorée de les avoir tous avec nous », ne cache pas Nancy Madison.

À ceux qui auront encore de l'énergie au terme de leur journée de cours, trois soirs de spectacles sont prévus au programme et tous se solderont par autant de soirées dansantes.

Samedi soir, un« after hour pyjama party » figure même à l'horaire.

Il est possible de participer au congrès en entier, de ce vendredi 29 avril au dimanche 1er mai, ou d'assister à des cours à la carte. Pour ceux qui souhaitent se familiariser avec la danse latine sans s'impliquer, ils peuvent simplement assister aux spectacles prévus les trois soirs. « La danse m'a fait voyager à travers le monde, raconte Nancy Madison. Mais ce qui m'impressionne encore plus de la danse, c'est quand j'arrive à donner confiance à quelqu'un, à développer la féminité d'une femme ou la force intérieure d'un homme. Ça change les gens. Tous ces impacts, c'est ce qui me nourrit. Aussi, la danse, ça guérit tout ! »

Pour en savoir plus sur l'événement Madessimo Madness : visitez le www.madessimomadness.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer