Nouvelle cocréation artistique chez Desjardins

L'oeuvre Les abeilles en mouvements a été dévoilée... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

L'oeuvre Les abeilles en mouvements a été dévoilée jeudi, au Carrefour de la coopération de Granby.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jérôme Roy
La Voix de l'Est

(Granby) Depuis jeudi et jusqu'à l'automne, plus de 600 abeilles bourdonnent autour d'une trentaine de ruches et de plusieurs fleurs dans l'Atrium du Carrefour de la coopération à Granby. Les passants n'ont cependant rien à craindre, puisqu'il s'agit d'une imposante oeuvre d'art fabriquée à partir de matériel recyclé.

«Bonjour et bienvenue dans la ruche!» a lancé d'entrée de jeu Serge Laflamme, directeur général de la Caisse Desjardins de Granby - Haute-Yamaska.

Visiblement impressionné, il a ensuite demandé aux quelques dizaines de personnes réunies pour l'occasion d'applaudir «les abeilles» derrière le projet. Fruit de l'effort collectif des étudiants de l'école l'Envolée, du Carrefour Jeunesse Emploi et des employés de Desjardins, l'ouvrage a été mené par l'Atelier 19. La directrice générale de l'organisme, Francine Charland, a tenu d'ailleurs à les remercier pour l'apport de tous dans la réalisation de ce travail colossal.

«L'Atelier 19, tout seul, ne peut rien faire», a-t-elle affirmé.

Mme Charland a également souligné le travail de Georgette Mignault, porteuse du projet. Celle-ci - qui souhaitait justement réaliser un projet impliquant des abeilles depuis quelques années - a mis deux jours à développer un prototype lorsqu'elle a été contactée l'automne dernier.

«Ça m'a donné la chance d'aller au-delà de ce que je pensais être capable de faire. Et puis de gérer tout ce projet-là, c'est de la gratification, c'est de la fierté! [...] J'ai mis beaucoup d'heures à conceptualiser tout ça et à le réaliser. Il a fallu être inventif et faire des recherches, mais j'étais prête à ça. On aurait dit que j'étais rendue à cette étape-là», raconte l'artiste.

Pour l'environnement

Le dévoilement de l'oeuvre la veille du Jour de la Terre n'a rien d'un hasard. Les abeilles ont été fabriquées à partir de bouteilles de plastique, des noix de Grenoble et de fils électriques; les ruches à l'aide de boîtes en carton provenant de Bicycles Saint-Onge et les fleurs à partir d'un rouleau de papier. M. Laflamme a également profité de l'occasion pour rappeler que le Carrefour de la coopération est un édifice certifié Leed niveau or, une référence en matière environnementale.

Cependant, Les abeilles en mouvement va plus loin. L'oeuvre se veut un outil de sensibilisation rappelant que la population de cette espèce pollinisatrice chute de façon dramatique et inquiétante dans le monde. Mme Mignault espère pouvoir faire réfléchir la population à ce sujet.

«Les abeilles c'est important, donc je pense qu'on va pouvoir en parler encore un peu plus. Et puis tant mieux si ça apporte du positif dans la tête de tout le monde, dans les gestes de tout le monde.»

Rendez-vous annuel

Il s'agit d'une deuxième collaboration entre l'Atelier 19 et Desjardins. L'an dernier, pour souligner ses 75 ans à Granby, Desjardins avait exposé Les arbres de vie dans l'Atrium du Carrefour de la coopération. Et après Les abeilles en mouvement, Serge Laflamme s'est engagé à exposer d'autres oeuvres en collaboration avec l'organisme.

«Ça fait très plaisir d'être portés par l'ingéniosité de l'Atelier 19», a-t-il affirmé, précisant que les nouvelles installations servant de support à la nouvelle co-création artistique serviront de nouveau l'an prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer